Clermont Foot : la montée en Ligue 1 quasiment assurée

Le Clermont Foot est aux portes de la Ligue 1 après le match nul de Toulouse face à Pau mercredi 12 mai. L’accession en élite est quasiment assurée à la faveur d’une meilleure différence de buts par rapport aux Toulousains.

Après le match nul entre Toulouse et Pau mercredi 12 mai, le Clermont Foot est quasiment assuré de monter en Ligue 1.
Après le match nul entre Toulouse et Pau mercredi 12 mai, le Clermont Foot est quasiment assuré de monter en Ligue 1. © Thierry LARRET / MAXPPP

Clermont est quasiment assuré de monter en Ligue 1 pour la première fois de son histoire après que Toulouse (3e) a été tenu en échec à domicile face à Pau (2-2) mercredi 12 mai lors d'un match en retard de la 35e journée de Ligue 2. Le TFC reste mathématiquement dans la course, à trois longueurs des Clermontois (2e), qui sont tout de même virtuellement en L1 à la faveur d'une différence de buts bien meilleure (+37 contre +29 pour le TFC), avant la 38e et dernière journée de championnat ce week-end. Les Toulousains, qui menaient à la pause grâce à Bayo après une erreur défensive des Palois à la 9e minute, ont vu Pau revenir au score moins d'une minute après le retour des vestiaires, par Koffi (46e). Malgré un second but de Bayo inscrit à la 54e minute, Assifuah, entré en jeu pour Pau, a égalisé douze minutes plus tard.  Pau (15e à 41 points) a fait un pas vers le maintien, à trois longueurs du barragiste et avec une meilleure différence de buts.

Jeudi 15 mai, à la reprise de l'entraînement au stade Gabriel-Montpied de Clermont-Ferrand, les joueurs du Clermont Foot ont été salués chaleureusement par le public.
 

A la fin de l'entraînement, les joueurs et les supporters ont effectué un clapping.

  Les premières déclarations

A l’issue de l’entraînement, lors d’une conférence de presse, Pascal Gastien, entraîneur du club, se veut prudent : « Maintenant on est vraiment focus sur le match de Caen. Il faut qu’on finisse absolument le travail. Il faut faire attention. Si on fait bien les choses et on en a envie, ça doit passer. On a envie de ne pas fausser le championnat par rapport à des équipes comme Chambly. Il faut qu’on soit corrects par rapport aux équipes qui jouent le maintien. On va jouer le jeu à fond. Il faut qu’on finisse bien le championnat. Hier, il y avait pas mal d’émotion et c’est retombé. On a fait une très grosse saison, quoi qu’il arrive ». Malgré sa prudence, le coach arrive à se projeter en Ligue 1 : « Il faut conserver ce qui fait notre force, avoir une force tranquille, être pondéré et équilibré, ne pas faire du yoyo. En première division, l’environnement prend beaucoup de place. Il faut qu’on se préserve de ça, autrement on n’a aucune chance. Si on commence à partir dans tous les sens, ce n’est même pas la peine de débuter le championnat ».

Akim Zedadka, latéral droit du Clermont Foot, indique : « Il y a beaucoup d’émotion, même si ça n’est pas fait. On est encore plus proches du but. Il y a eu des retournements de situation dans le foot, il y a déjà eu des remontadas, mais il faut aborder ce match avec beaucoup de sérieux. Ca va être super important pour bien finir notre saison. Après tout ce qu’on a fait, le dernier match est le plus important. On a assez montré qu'on a bien géré la pression. Je ne pense pas qu’il y aura de la décompression. On n’a jamais pris la grosse tête, même après quelques victoires super importantes, des tournants dans la saison. On a toujours gardé les pieds sur terre. On ne va pas s’arrêter là ».

 Un match contre Caen        

Samedi 15 mai, pour leur dernier match, les Toulousains se déplacent à Dunkerque (17e) alors que Clermont ira à Caen (18e) et, sauf retournement de situation, devrait donc accompagner Troyes, déjà promu en L1. Les Troyens se rendront au Havre.Une accession dans l'élite viendrait récompenser un long processus pour un club jeune, fondé en 1990 après la faillite du Clermont FC où ont notamment évolué en 2e division (1988-1989) et en fin de carrière, le Polonais Andrzej Szarmach (entraîneur-joueur) et Serge Chiesa.

Quelques réactions

Les joueurs du Clermont Foot ont regardé ensemble le match entre Toulouse et Pau. Le club souligne : "Passés par toutes les émotions. Quelle soirée ! Plus que 90 minutes pour l'Histoire !".
 

De nombreux supporters ont salué sur Twitter la plus que probable montée historique en Ligue 1 du Clermont Foot, à commencer par le maire (PS) de Clermont-Ferrand. Olivier Bianchi écrit : « Comme une petite odeur de Ligue 1 pour le Clermont Foot ce soir ! On compte sur vous pour enfoncer le clou samedi face à Caen ! ».
 

Un internaute s'enthousiasme : « A Clermont-Ferrand on a peut être pas le TGV mais on a 2 équipes dans l’élite de leur sport et le meilleur fromage du monde. Bravo au Clermont Foot pour sa 1er montée historique en Ligue1 ! ».
 

Certains internautes ont ironisé sur la montée de Clermont-Ferrand, comme la Fédé de la Lose : « Le Clermont Foot c'est le blaze le plus stylé du foot pro, ravis de vous voir en Ligue 1. Et ne vous inquiétez pas, il n'y a pas de finale dans cette compétition ».
 

  Un club régulier         

Le Clermont Foot, en Ligue 2 depuis 2007, flirte depuis plusieurs saisons avec les places d'honneur après s'être illustré, alors qu'il évoluait en National 2 (4e div.), en Coupe de France avec l'élimination du Paris Saint-Germain (1997) ou celle du champion de France, Lyon (2005), ou encore un quart de finale de Coupe la Ligue (2005). Entraîné depuis septembre 2017 par Pascal Gastien (57 ans), successeur de Corinne Diacre (2014-2017), première femme à diriger une équipe professionnelle masculine, Clermont était déjà en course pour l'accession la saison dernière au moment de l'arrêt des championnats, en raison de la crise sanitaire.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
clermont foot 63 football sport ligue 1 ligue 2