Clermont foot. « On est montés en Ligue 1, on s’est maintenus et aujourd’hui, on gagne au Parc des Princes, c’est historique pour le club ».

Après l’exploit du Clermont foot samedi 3 juin contre le PSG, premier du classement de Ligue 1, le président du club auvergnat réagit à cette victoire et parle d’avenir en bleu et rouge. Ahmet Schaefer évoque le maintien, les investissements et les joueurs.

Une belle victoire pour les joueurs de Pascal Gastien, entraîneur au Clermont foot. Ses joueurs ont mis en échec les joueurs du PSG, premier du classement de Ligue 1, samedi 3 juin sur la pelouse du Parc des Princes. Un exploit sur lequel revient le président du club clermontois, Ahmet Schaefer.

Question : Quel est votre ressenti après la victoire de samedi ?
Ahmet Schaefer : Comme vous pouvez l’imaginer, on a eu toutes les émotions du dernier match, mais aussi de toute la saison. De la terminer comme ça, avec cette positivité, cette dynamique qu’on a eue à l’intérieur du vestiaire après le match, ça donne des bonnes bases pour repartir. C’était une soirée magnifique. On voulait vraiment bien terminer cette saison. Le show organisé aussi par le PSG était exceptionnel. On est montés en Ligue 1, on s’est maintenus et aujourd’hui, on gagne au Parc des Princes, c’est historique pour le club.

Question : Qu’est-ce que ça rapporte une 8e place au classement de Ligue 1 ?
AS : On va faire les comptes cette semaine. On n’avait pas fait le budget pour une 8e place. Il y aura sûrement une plus-value par rapport aux droits TV. Ça va être intéressant aussi pour les joueurs parce qu’à la fin, c’est aussi leur contribution principale qui a fait que l’on termine à la 8e place cette saison.

Les investissements vont encore une fois augmenter mais étape par étape

Ahmet Schaefer, président du Clermont foot

Question : Avec tout ça, comment conserver l’équipe actuelle ?
AS : On est conscients qu’il y a des investissements assez conséquents au niveau des infrastructures, on vient de créer un centre de formation et les travaux de la nouvelle tribune devraient bientôt commencer. On a aussi travaillé sur l’effectif, on a fait le choix d’apporter des joueurs plus athlétiques, plus expérimentés, plus physiques, le maintien passe sûrement par ça. Des joueurs qui ont vu la Ligue des champions, qui ont joué à la coupe du monde du Qatar. Je pense que les investissements vont encore une fois augmenter mais étape par étape, on ne va pas mettre le club en péril et faire des folies maintenant.

Question : Et concernant l’effectif à venir ?
AS : Pour faire le point sur l’effectif futur, il faudra regarder en arrière. On avait essayé de mettre en place des éléments stratégiques au niveau sportif déjà en ligue 2. On a voulu garder l’effectif ensemble après la montée en ligue 1 pour garder cette énergie, cette dynamique, cet équilibre et cette collectivité. On vit de cette solidarité. Après, on a entamé un changement de stratégie et on a commencé à investir dans des joueurs dans le but d’apporter de l’expérience et de changer, car on voyait qu’on était à la fin d’un cycle. On voulait repartir sur un nouveau cycle dans lequel on est actuellement. Quand les gens nous disent qu’on est un « club tremplin », je ne le prends pas mal, on fait notre place gentiment. Ça nous rend fier de voir nos joueurs progresser dans les plus grands clubs. Mais dans ce nouveau cycle, on veut garder le plus grand nombre de joueurs possible. Financièrement, on est bien, on n’est pas obligés de vendre pour équilibrer les comptes, au contraire. Ce qui nous donne une certaine sérénité pour la planification et j’espère qu’il y a beaucoup de joueurs qui vont rester.

L’objectif est de poursuivre le maintien, de continuer à produire le bon jeu et de continuer à intégrer nos jeunes qui sortent du centre de formation

Ahmet Schaefer, président du Clermont foot

Question : Quels sont les objectifs pour la saison prochaine ?
AS : Il nous faut des renforts sur certains postes. C’est très spécifique ce qu’on cherche au niveau des données athlétiques et physiques, mais aussi au niveau de la personnalité. Il ne faut pas sous-estimer le caractère d’un joueur. On a cet élément de familiarité très fort. Il y a des noms que je ne peux pas dévoiler pour le moment, mais il y aura des renforts.
Quand je parle de maintien, je ne veux pas que ce soit considéré comme un manque d’ambition au contraire. Se maintenir en Ligue 1 avec 18 clubs, c’est déjà ambitieux pour un petit club comme nous. On veut rester dans ce club de 18. L’objectif est de poursuivre le maintien, de continuer à produire le bon jeu et de continuer à intégrer nos jeunes qui sortent du centre de formation. Ça rend fier le territoire. Pour nous, c’est important de montrer que le centre de formation, lancé par mon prédécesseur Claude Michy, commence à porter ses fruits. Notre souhait aussi est de nous stabiliser et de continuer à investir dans les infrastructures pour améliorer le club sur et en dehors du terrain. 

Le mercato est prévu entre le samedi 10 juin et le 1er septembre. 

Propos recueillis par Julien Teiller

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité