Comment Michelin redonne vie au site de Cataroux à Clermont-Ferrand

Le Groupe Michelin cherche à redonner vie à certains de ses espaces inoccupés du centre-ville de Clermont-Ferrand. Sur l'ancien site de Cataroux, un lieu dédié à l'innovation va naître d'ici l'été 2025. Un site où le groupe va s'entourer d'une multitude d'entreprises. Le programme s'appelle PIC, pour Pôle d'Innovation Collaboratif.

Pour l'instant, le site n'accueille que des pelleteuses. Demain, sur l’ancien site de Cataroux géré par Michelin, en centre-ville de Clermont-Ferrand, s'érigeront ici et là des bureaux, des espaces de détente et des jardins... tout ça avec une empreinte carbone qui se veut irréprochable. La conception s’est appuyée sur un parti pris : ne plus démolir, s’adapter, replanter.

Plus d’une centaine d’arbres seront plantés. La construction de l’ensemble privilégie l’usage du bois issu des filières locales Auvergne Massif Central pour les ossatures, les menuiseries et les charpentes. « On garde tout ce qu’on peut garder, les bâtiments existants, puis on a une réflexion d’usage sur les matériaux : le bois, les matériaux bas carbone. Cela participe au mieux-vivre et au mieux habiter de demain", indique Stéphane Rubi, directeur général de Cardinal Promotion, en charge de la construction du PIC.

Un espace pour innover

Là où il fait bon vivre, les idées fusent, car l'objectif, c'est aussi que les entreprises qui s'installeront ici à l'horizon 2025 innovent et vite. Et l'innovation, le groupe Michelin, l'un des 5 financeurs du projet, en est gourmand. « On ne travaille pas forcément uniquement sur notre cœur business qui est le pneumatique. On travaille aussi sur des points qui sont complémentaires à tout ce qu’on a su faire jusque-là », affirme Jean-Philippe Ollier, directeur du programme Parc Cataroux du groupe Michelin.

durée de la vidéo : 00h01mn47s
Michelin cherche à redonner vie à certains de ses espaces inoccupés du centre-ville de Clermont-Ferrand. Sur l'ancien site de Cataroux, un lieu dédié à l'innovation va naître d'ici l'été 2025. Un site où le groupe va s'entourer d'une multitude d'entreprises. Le programme s'appelle PIC, pour Pôle d'innovation Collaboratif. ©France Televisions

Un espace où on coopère pour innover existe déjà à Clermont-Ferrand. Il s'appelle Turing 22. Dans ce déjà grand "mini" PIC, on innove sans en avoir l'air, comme l’explique Neuma Echassoux, de l’entreprise Canspeak : « J’essaie de communiquer, d’échanger, ça m’aide beaucoup dans mon travail. » Nina Mechabet, office manager de l’entreprise Capillum, ajoute : « La plupart de nos prestataires sont dans les locaux, ça facilite beaucoup les échanges et c’est aussi une richesse humaine. »

53 millions d'euros investis

Tristan Colombet, gérant de Turing 22, indique : « La clef de l’innovation aujourd’hui est dans le partage, dans la rencontre. On est à une époque où le télétravail a pris une place importante et, aujourd’hui, l’enjeu pour beaucoup d’entreprises est de faire en sorte que les collaborateurs se retrouvent. » Au total, 53 millions d'euros ont été investis dans un site dont on promet qu'il sera unique en France. Les travaux de construction débuteront fin 2023 pour une ouverture prévue mi-2025.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité