Coronavirus : à Clermont-Ferrand, les deux malades ne sont finalement pas porteurs du virus

Depuis mardi 11 février, un couple d'Auvergnats ayant transité par la Chine était hospitalisé au CHU Gabriel-Montpied de Clermont-Ferrand. / © Christian Darneuville / France 3 Auvergne
Depuis mardi 11 février, un couple d'Auvergnats ayant transité par la Chine était hospitalisé au CHU Gabriel-Montpied de Clermont-Ferrand. / © Christian Darneuville / France 3 Auvergne

Mercredi 12 février, les autorités sanitaires ont annoncé que les deux patients pris en charge au CHU de Clermont-Ferrand n’étaient finalement pas porteurs du coronavirus. Un couple ayant transité par la Chine avait été hospitalisé depuis la veille.

 

Par C. L avec AFP

Mercredi 12 février, le Ministère de la Santé, par la voix de Jérôme Salomon, de la Direction générale de la santé, a indiqué que le couple pris en charge au CHU de Clermont-Ferrand n’était finalement pas porteur du coronavirus. Depuis mardi 11 février, les deux patients avaient été hospitalisés dans le service des maladies infectieuses et tropicales du CHU Gabriel-Montpied de Clermont-Ferrand. Ils avaient alors été placés dans des chambres isolées. Ce couple d’Auvergnats était revenu le week-end dernier d’un séjour en Nouvelle-Zélande et avait transité, environ huit heures, à l’aéroport de Canton, en Chine. Les patients présentaient des symptômes de toux et de fièvre qui laissaient penser au coronavirus. Ils avaient alors contacté le SAMU. Dès le mardi 11 février, des prélèvements avaient été effectués et envoyés au service de virologie du CHU, puis au centre national de référence de l’Institut Pasteur de Lyon.

Onze cas confirmés en France

A ce stade, onze cas de coronavirus ont été confirmés en France. Deux des onze patients en France infectés par le nouveau coronavirus sont guéris et sortis de l'hôpital. Des Français rapatriés de Chine sont toujours placés en quarantaine à Carry-le-Rouet. Après l'annonce de 97 décès supplémentaires, le nombre de morts s'établit mercredi 12 février à 1 113 en Chine continentale, qui enregistre 99,9 % des décès. Dans leur bulletin quotidien, les autorités sanitaires chinoises ont fait état de 2 015 nouveaux cas de contamination, soit une baisse par rapport à mardi (2 478) et lundi (3 062). L'OMS a par ailleurs annoncé le nom officiel du nouveau coronavirus, baptisé "Covid-19". Cette dénomination a été choisie de manière à être "facile à prononcer" sans référence "stigmatisante" à un pays ou une population particulière,a expliqué le patron de l'OMS. Il a précisé que "CO" signifiait corona, "VI" virus et que "D" avait été choisi pour "disease" (maladie en anglais). Le chiffre 19 indique l'année de son apparition (2019).

Sur le même sujet

Les + Lus