Coronavirus COVID-19 : interdiction des visites au CHU de Clermont-Ferrand

Le CHU Gabriel-Montpied de Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, prend une nouvelle mesure de précaution face à l’épidémie de Coronavirus. Depuis samedi 14 mars, les visites des proches des patients hospitalisés ne sont pas autorisées jusqu'à nouvel ordre. 

Le CHU de Clermont-Ferrand prend une nouvelle mesure de précaution face à l’épidémie de Coronavirus. Depuis samedi 14 mars, les visites des proches des patients hospitalisés ne sont pas autorisées jusqu'à nouvel ordre.
Le CHU de Clermont-Ferrand prend une nouvelle mesure de précaution face à l’épidémie de Coronavirus. Depuis samedi 14 mars, les visites des proches des patients hospitalisés ne sont pas autorisées jusqu'à nouvel ordre. © C. Genet / FTV
Quelques heures après les annonces du président de la République, Emmanuel Macron, jeudi 12 mars, le CHU Gabriel-Montpied de Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, a pris de nouvelles mesures de précaution face à l'épidémie de Coronavirus.
 

Pas de visites jusqu'à nouvel ordre

Vendredi 13 mars, l’établissement a pris plusieurs décisions concernant la prise en charge des patients. 
Dès à présent, les visites auprès des patients hospitalisés au CHU ne sont pas autorisées jusqu’à nouvel ordre. Des exceptions seront étudiées par le corps médical, notamment pour la fin de vie. 
À partir de lundi 16 mars, les consultations d’ophtalmologie et d’odontologie seront fermées, sauf en cas d’urgence. 
Une déprogrammation des hospitalisations non-urgentes est en cours de réflexion avec les équipes médicales. 
  

Une soixantaine de prélèvements testée quotidiennement

Concernant la prise en charge des patients qui pourraient être atteints du COVID-19, une soixantaine de prélèvements est testée chaque jour par le service de virologie. 
Des chambres dédiées sont sanctuarisées pour accueillir les patients à prendre en charge. Des capacités de réanimations sont réservées. 

Au total, le vendredi 13 mars, 20 cas de Coronavirus COVID-19 ont été identifiés en Auvergne : 13 dans le Puy-de-Dôme, 5 en Haute-Loire, 1 dans l’Allier, et désormais 1 dans le Cantal.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
chu de clermont-ferrand santé société coronavirus/covid-19