Dans la course à la présidentielle, François Fillon est venu s’assurer de ses soutiens auvergnats

Le candidat des Républicains a pris d'assaut la Grande Halle de Cournon. Plus de 3000 personnes l'attendaient. Dans la dernière ligne droite, François Fillon est venu s'assurer de ses soutiens auvergnats. Intervenants : Gérard Larcher, président du Sénat; Brice Hortefeux, vice-président de la région Auvergne Rhône-Alpes

En Auvergne, devant plus de 3000 fidèles, François Fillon s’est comparé à Vercingétorix, le chef gaulois vainqueur de Jules César, pourtant  "favori des sondages ".

François Fillon est passé par l'Auvergne le vendredi 7 avril. Le candidat des Républicains a pris d'assaut la grande halle de Cournon où plus de 3000 personnes l'attendaient avec un discours inspiré.

J’appécie d’être à quelques kilomètres d’un lieu historique : le plateau de Gergovie. Là bas, il y a quelques siècles, un rebelle gaulois infligea une défaite magistrale à Jules César pourtant favori des sondages.


Une comparaison qui a fait son effet devant un public gagné à la cause de François Fillon. Malgré une légère remontée, les sondages le donnent cependant toujours éliminé au soir du premier tour derrière Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

Le candidat des républicains a mis la ruralité au cœur de son discours : les déserts médicaux, la fermeture des commerces de proximité, des thématiques chères aux auvergnats.
Face au soutien inconditionnel d’élus locaux comme Brice Hortefeux à Nicolas Sarkozy, François Fillon a profité de l’occasion pour saluer l’appui que lui donne l’ancien président.

L’Auvergne était le dernier tour de chauffe pour le candidat des Républicains avant le grand rassemblement prévu dimanche à Paris.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité