Déconfinement : bientôt des pistes cyclables provisoires à Clermont-Ferrand

Elles fleurissent un peu partout en France : les pistes cyclables temporaires. Plus de 1000 kilomètres sur tout le territoire. En Auvergne-Rhône-Alpes, Lyon, Grenoble et Saint Etienne ont aménagé des dizaines de kilomètres de voies pour les cyclistes. Qu'en est-il à Clermont-Ferrand ?

En France, 1000 kilomètres de pistes cyclables provisoires ont été aménagées pour préparer le déconfinement et éviter le "tout voiture"
En France, 1000 kilomètres de pistes cyclables provisoires ont été aménagées pour préparer le déconfinement et éviter le "tout voiture" © Julien Mattia/MaxPPP
Avec le déconfinement, la vie reprend progressivement. Les travailleurs retournent au bureau et pour s'y rendre, ils ont plusieurs choix. Il y a les transports en commun, mais beaucoup estiment qu'il est risqué de les emprunter. Ils optent majoritairement pour la voiture.
Et le risque, c'est le "tout voiture". Les travailleurs qui sortent de confinement pourraient vouloir le prolonger à l'intérieur de leur habitacle de crainte d'être infecté par le COVID 19. On pourrait alors assister à des pics de pollution. Pas vraiment dans la veine de ce que certains souhaitaient baptiser "le monde d'après".
Une autre solution de déplacement se déploie sur le territoire : le vélo. En Auvergne-Rhône-Alpes, Lyon est en train d'aménager 77 kilomètres de pistes cyclables provisoires. Saint-Etienne en a créé 30 kilomètres. A Grenoble, 18 kilomètres viennent se rajouter aux 475 existants.
A Clermont-Ferrand, trois kilomètres de pistes cyclables temporaires vont être installées "dès réception du matériel", précise un communiqué de la mairie.

Des aménagements qui concerneront :
- Le boulevard Aristide Briand
- Le boulevard Jean Jaurès
- Le boulevard Côte Blatin
- Le boulevard Lafayette

D'autres pistes cyclables sont à l'étude pour la rue Balainvilliers et l'avenue Vercingétorix.

Vélo Cité 63, l'association de cyclistes la plus influente à Clermont-Ferrand, avait proposé un tracé de 24 kilomètres d'aménagements cyclables provisoires " en priorité sur les axes surdimensionnés pour le trafic automobile qu'on souhaitait réduire au profit des cyclistes " explique Serge Fabbro, le président de Vélo Cité 63. " Ces trois kilomètres sont un pas. Nous espérons que, d’ici la fin du déconfinement, ces trois kilomètres auront fait des petits ! Nous encourageons tous les cyclistes a utiliser ces pistes temporaires pour démontrer leur utilité, qu’on peut en faire plus et à d’autres endroits. "
" Les axes choisis par la municipalité pour installer les pistes cyclables provisoires correspondent aux endroits où on a fait nos vélorutions. Le message est passé " se félicite Serge Fabbro.   
 

Cyril Cineux, l'adjoint aux transports de la ville de Clermont-Ferrand indique que ces trois kilomètres sont une première étape : " Les équipes de la Métropole travaillent d'ores et déjà sur d'autres secteurs potentiels. "

La déception des cyclistes clermontois

Certains cyclistes espéraient plus que 3 kilomètres de pistes cyclables provisoires. Ils s'étonnent également qu'elles ne soient pas prêtes pour le début du déconfinement. Quelques réactions sur les réseaux sociaux :
   

Pierrick Blier est cycliste, il tient également une boutique de réparation de vélo à Clermont-Ferrand : " Pour moi, le déconfinement allait avec une certaine prise de conscience pour ne pas reproduire le monde d'avant. Mais cette prise de conscience ne va pas sans courage politique. Ca aurait été super qu’il y ait un acte fort. Qu’ils tentent quelque chose, qu’ils profitent du déconfinement pour prendre un tournant."
Le réparateur de vélo a vu beaucoup de clients ces dernières semaines : " Ils ont ramené leur vélo pour les préparer pour le jour J. Il y en a beaucoup qui ont des envies de changement. Certains ont réalisé que certaines choses devaient changer, notamment notre façon de nous déplacer. Ils veulent passer à l'acte. Cette période leur a ouvert les yeux."
 

Les associations et le gouvernement veulent donner de l'élan


Le monde associatif se mobilise pour encourager la pratique du vélo. L'opération "coup de pouce à vélo" est en place. Des ateliers d'auto réparation sont ouverts, c'est une offre complémentaire à celle du gouvernement qui propose 50€ pour remettre en état son vélo. Des cours de "remise en selle" (ou vélo-école) sont gratuits.
Depuis le dimanche 10 mai, l'Etat a mis en place le "forfait mobilité durable". Il prévoit une prise en charge à hauteur de 400 euros maximum par an pour les déplacements domicile-travail réalisés à vélo, covoiturage ou véhicules en libre-service.



La mairie de Clermont-Ferrand précise que l'aménagement du schéma cyclable métropolitain se poursuit. 29 kilomètres de pistes cyclables, cette fois définitives, doivent voir le jour avant fin 2020 et "les trois kilomètres de pistes cyclables provisoires ont vocation à devenir pérennes avec des aménagements en dur et définitifs" conclu Cyril Cineux, l'adjoint aux transports.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société vélo économie transports politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter