Des rappeurs de Clermont-Ferrand et de Montluçon composent un hymne pour le Clermont Foot

Mercredi 18 août, les rappeurs clermontois de Metodik et le Montluçonnais Yan.CK ont sorti un hymne au Clermont Foot. En moins d’une semaine, le clip comptabilise 12 000 vues sur Facebook. Un titre en hommage aux joueurs du club de la capitale auvergnate qui fait ses débuts en Ligue 1.

« Allez Clermont. Quand le stade est en rouge et bleu, c’est Clermont Foot pour la victoire. Allez, allez. On est au Montpied », telles sont les paroles extraites de l’hymne du Clermont Foot préparé par le groupe de rap clermontois Metodik et le rappeur de Montluçon Yan.CK. Une mélodie ragga entraînante, des paroles faciles à retenir, tous les codes sont réunis pour avoir en tête ce morceau.


Beebs, le DJ de Metodik, raconte la génèse du projet : « Cela faisait déjà un bon moment qu’on était dessus. On y songeait déjà quand Clermont était en Ligue 2. La montée en Ligue 1 nous a donné un élan supplémentaire. On est supporters du Clermont Foot depuis qu’on est tout gamins. On adore le ballon rond. C’était la logique de faire un hymne pour notre club et notre ville ».

Quand on était en studio, on s’imaginait dans le stade 

Tout s’est enchaîné rapidement. Beebs poursuit : « Avec Yan.CK on a fait la compo. On a cherché une mélodie guerrière et entraînante. On a composé la partie instrumentale tous les deux. Yan.CK s’est occupé de la partie batterie et rythmique. En deux jours on avait déjà la musique. Les gars ont alors écrit les paroles : Yan.CK, Misträlopitek et Gaets de Metodik. On voulait un morceau de supporters, pour qu’ils puissent le reprendre et le chanter. Pour les paroles, on a bien travaillé notre copie. On voulait un hymne fédérateur avec une grosse partie chantée. Quand on était en studio, on s’imaginait dans le stade ».
 

Un créneau à prendre

L’enregistrement s’est fait en juin, à Montluçon, chez Yan.CK. Pour les rappeurs, il y avait un créneau à prendre : « Il n’y a pas d’hymne à Clermont. On a fait ça comme une marque d’affection et de soutien au Clermont Foot, sans arrière-pensée.  C’est pour le club, les joueurs, le stade ». L’ambiance au stade Gabriel-Montpied, les volcans, autant de thèmes abordés dans la chanson. Sans oublier Mohamed Bayo, le buteur du Clermont Foot. « Mohamed Bayo c’est notre chouchou. Il est formé au club, c’est un petit gars d’ici. On était dans une démarche d’encouragement et de félicitations. On a voulu faire un clin d’œil. Il a fini meilleur buteur de Ligue 2 et a fait une saison incroyable. Il fallait mettre en avant un joueur, même si toute l’équipe mérite aussi » explique le DJ.

Diffuser le titre au stade

A terme, les rappeurs souhaiteraient que le morceau soit diffusé au Montpied : « On est en train de faire des démarches pour diffuser cet hymne au sein du stade. Des supporters ont émis l’idée que le morceau soit diffusé à l’entraînement, à la mi-temps ou au début du match. Il a vraiment sa place dans un stade ». Le clip a été réalisé à partir d’images tournées par les supporters. Beebs souligne : « Au départ, on souhaitait tourner le clip avec des joueurs au stade Gabriel-Montpied mais on a senti que les joueurs étaient très concentrés sur la préparation du premier match de Ligue 1. On n’a voulu déranger personne donc on a mis un message sur Facebook pour les supporters en leur disant qu’on avait besoin d’images. On a eu plein de réponses et j’ai aussi eu l’autorisation du Clermont Foot pour utiliser leurs images. J’ai réalisé le montage. J’ai utilisé des vidéos du premier match à domicile contre Troyes ».

12 000 vues en moins d'une semaine

A peine sorti, le morceau fait le buzz sur les réseaux sociaux : « On a sorti le clip le mercredi 18 août. On compte 12 000 vues sur le player Facebook. On a plein de retours sympathiques. Mohammed Bayo l’aurait écouté et aurait dit que « ça gérait vraiment ». Les supporters repartagent la vidéo, disent que l’hymne est entraînant. On est surpris que ça plaise autant. Ce n’est pas tout le monde qui aime le rap et le ragga. La musique est faite pour être partagée ». Après le match nul arraché à Lyon dimanche 22 août, les rappeurs sont fiers des joueurs du Clermont Foot : « C’est une immense fierté de voir le parcours le club. Après le match contre Lyon, j’ai envie de me remettre le clip 10 fois derrière ! Ils montrent une belle image de notre ville et de notre club. C’est vraiment du beau jeu, grâce à Pascal Gastien. Je ne regrette pas mes nuits blanches pour faire le clip ». Après cet hymne au Clermont Foot, Metodik planche toujours sur un maxi qui devrait sortir début 2022.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
clermont foot 63 football sport ligue 1 musique culture