Edouard Philippe à Clermont-Ferrand : suivez la visite du Premier Ministre

Le Premier Ministre, Edouard Philippe, est en visite dans le Puy-de-Dôme le 12 octobre. / © Eric FEFERBERG / AFP
Le Premier Ministre, Edouard Philippe, est en visite dans le Puy-de-Dôme le 12 octobre. / © Eric FEFERBERG / AFP

Le Premier ministre Edouard Philippe et le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard sont en visite à Clermont-Ferrand vendredi 12 octobre. Suivez les moments forts de ce déplacement dans le Puy-de-Dôme. 

Par Virginie Cooke

Le Premier ministre Edouard Philippe est en visite à Clermont-Ferrand le vendredi 12 octobre. Logement, sécurité et solidarité sont au programme de son déplacement. Il est accompagné par le ministre cantalien de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard. Une visite qui va s'effectuer au pas de course. 

Voici le compte-rendu de sa visite : 
 
  • 1ère étape de la visite : La Chapelle des Cordeliers de Clermont-Ferrand pour parler logement 
La visite d’Edouard Philippe a débuté dès 8h30 à la Chapelle des cordeliers à Clermont-Ferrand. Il a présenté à la presse des actions mises en œuvre dans le cadre du plan « Logement d’abord ». 

Ce plan a pour objectif de réduire le nombre de personnes sans-domicile en privilégiant le développement de solutions pérennes de retour au logement, plutôt que la multiplication de réponses d’hébergement de court terme.
 
 



Le Premier Ministre a été accueilli par le maire de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi et le Président du Conseil départemental du Puy-de-Dôme, Jean-Yves Gouttebel. 

Le Premier Ministre a présidé  la cérémonie de signature de la convention qui vise à apporter un soutien au département du Puy-de-Dôme et à la métropole Clermont-Auvergne qui s’engagent à renforcer leurs politiques d’insertion, d’hébergement et d’accès au logement. 

Il s'est exprimé sur ce sujet : « Il nous semble que l’on peut changer les choses et obtenir des résultats assez bons, si on change d’optique, si on s’appuie sur des coopérations qui ne sont pas seulement des coopérations de moyens mais qui visent à accompagner plus individuellement et durablement ceux qui ont besoin des politiques publiques".

 
 


Alors que la thématique du logement est au coeur de la visite d'Edouard Philippe, des manifestants ont voulu interpeller le Premier Ministre à propos des migrants qui campent place du 1er mai à Clermont-Ferrand.  Leur nombre ne cesse d'augmenter, ils sont désormais plus de 300 à dormir dans des tentes. 
 

 
  • 2ème étape : conseil national de la montagne
A 10 h, Edouard Philippe est arrivé au Volcan de Lemptégy qui se trouve à Saint-Ours-les-roches, dans le Puy-de-Dôme. Il va rencontrer  les élus du Conseil national de la montagne.

 

 
 

 

 
  • 3ème étape : Visite de la résidence « Accueil Cœur des Dôme » à Clermont-Ferrand
10h50 : Edouard Philippe est allé à la rencontre des résidents et du personnel de la résidence "Accueil Coeur des Dômes". Il s'agit d’une pension de famille qui accueille des personnes en situation de handicap psychique. 

 
 
 


A l'issue de sa visite, Edouard Philippe s'est adressé aux médias. Il a botté en touche lorsqu'une journaliste lui a posé une question sur le remaniement ministériel : 

"La priorité, c’est de régler sérieusement sans céder aux sirènes de l’urgence et de l’immédiatement, les vrais problèmes des Français. La réalité c’est de mettre en place une politique publique tournée vers l’amélioration de la politique du logement.  Les questions de remaniement sont importantes mais elles seront traitées dans un autre cadre qu’ici et à un moment que vous pourrez constater".
 
Edouard Philippe en visite à Clermont-Ferrand
En visite à Clermont-Ferrand, le Premier Ministre Edouard Philippe répond à une question sur le remaniement qui s'annonce.  - France 3 Auvergne

Il s'est également exprimé sur l'augmentation de la taxe d'habitation dans certaines communes : "Je dis merci aux 30.000 maires qui n'ont pas augmenté (la taxe d'habitation, ndlr). Je dis que les 30.000 maires qui n'ont pas augmenté la taxe d'habitation vont permettre à leurs concitoyens de voir l'effort important accompli par le gouvernement et (...) la diminution sensible de la taxe d'habitation pour 80% des Français qui la payaient jusqu'à présent". 

"Pour les autres, ils ont fait usage de leur liberté, ils ont décidé d'augmenter le taux de l'imposition  alors que le gouvernement avait indiqué qu'il procédait par voie de dégrèvement, c'est-à-dire qu'il compenserait intégralement la perte de taxe d'habitation des collectivités territoriales", a-t-il ajouté.  "Ils ont pris leur responsabilités. Quand on prend des décisions, il faut les assumer. Quand je prends des décisions qui sont impopulaires, je les assume. Et bien les maires qui ont pris la décision probablement impopulaire d'augmenter les impôts l'assument également" a-t-il conclu. 
 



Puis aux alentours de 12h, Edouard Philippe a réalisé une promenade à pied dans les rues du centre-ville de Clermont-Ferrand. 
 

 
 
 


Le Premier ministre a déjeuné ensuite à la préfecture du Puy-de-Dôme.


4ème étape : Congrès de l’ordre des experts-comptables

14h : Intervention du Premier ministre à l’occasion de la séance de clôture à la Grande Halle d’Auvergne à Cournon d’Auvergne.
 
 



5ème étape : Caserne du groupement de gendarmerie départementale

Aux alentours de 15h, le Premier Ministre s'est rendu à la caserne de gendarmerie des Salins à Clermont-Ferrand. Il a rencontré le général Philippe Ott qui est commandant du groupement de gendarmerie du Puy-de-Dôme. 

Edouard Philippe a évoqué la mise en oeuvre de la police de sécurité du quotidien puis il a pris le temps d'échanger avec les militaires et leurs familles. 
 
 
 
 

Sur le même sujet

Manifestation à la gare TGV

Les + Lus