Des élèves de l'académie de Clermont-Ferrand formés pour lutter contre le harcèlement

Lutte contre le harcèlement scolaire : plus de 130 lycéens et collégiens auvergnats se sont portés volontaires pour être ambassadeurs dans leurs établissements. / © MaxPPP/Rémi Dugne
Lutte contre le harcèlement scolaire : plus de 130 lycéens et collégiens auvergnats se sont portés volontaires pour être ambassadeurs dans leurs établissements. / © MaxPPP/Rémi Dugne

Le harcèlement scolaire concerne plus de 700.000 élèves en France. Face à ce fléau, l'académie de Clermont-Ferrand forme des élèves pour devenir ambassadeurs contre le harcèlement. Une journée de formation s'est tenue mardi 23 janvier. 

Par D.Cros

Un élève sur dix est victime de harcèlement … plus de 700.000 élèves sont concernés en France. Les chiffres sont impressionnants. Le harcèlement scolaire prend différentes formes : harcèlement physique, moral ou encore cyber-harcèlement, via les réseaux sociaux.

Plus de 130 lycéens et collégiens auvergnats, filles et garçons, se sont portés volontaires pour devenir ambassadeurs. Dans leurs établissements, ces jeunes seront des agents de prévention. Ils auront la possibilité de témoigner et d’aider leurs camarades. Ils ont été formés, à Clermont-Ferrand, mardi 23 janvier. Lydie Tixier du collège Mortaix à Pont-du-Château (63) explique : "On a besoin d’en parler, tout le monde peut être touché par la harcèlement. C’est notre rôle de sensibiliser les personnes et leur dire que c’est dangereux". Eline Breevaart élève au lycée Murat à Issoire (63) ajoute : "Le harcèlement ce sont des violences répétées, violences physiques, morales parfois psychiques. Je veux aider les personnes à résoudre leurs problèmes de harcèlement"

Une opération reconduite pour la troisième année par l'Académie de Clermont-Ferrand. Muriel Tokarski déléguée académique à la vie lycéenne explique : "Les ambassadeurs ne sont pas là pour traiter des situations de harcèlement, ils sont là pour être à l’écoute, pour sensibiliser et prévenir. Ce sont acteurs de prévention. Ils sont outillés pour préparer une séquence à destination des collégiens, des lycéens et éventuellement des écoliers". 

Pour la première fois, la police nationale a participé à cette formation. Le but : aider ces jeunes à identifier les mécanismes du harcèlement et à libérer la parole. Le commandant Daniel Pezeron de la police nationale Clermont-Ferrand souligne : "Le harcèlement, c’est un mécanisme triangulaire. Nous avons un ou des auteurs, une ou des victimes et des témoins. Le harcèlement est une infraction grave punit par la loi. Si vous êtes victime ou témoin parlez-en car la situation va s’aggraver".

De jeunes ambassadeurs formés à l'académie de Clermont-Ferrand pour lutter contre le harcèlement
Le harcèlement scolaire concerne plus de 700.000 élèves en France. Face à ce fléau, l'académie de Clermont-Ferrand forme des élèves pour devenir ambassadeurs contre le harcèlement. Une journée de formation s'est tenue mardi 23 janvier. Intervenants : Eline Breevaart Lycée Murat. Issoire (63), Lydie Tixier Collège Mortaix. Pont-du-Château (63), Commandant Daniel Pezeron Police Nationale Clermont-Fd, Victor Mallet Lycée Blaise de Vigenère et Muriel Tokarski Déléguée Académique Vie Lycéenne - France 3 Auvergne - B.Cante, A.John et B.Ordas




Sur le même sujet

Thierry Lhermitte évoque le Cantal et son prochain spectacle à Clermont-Ferrand

Les + Lus