• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Encore un problème sur la ligne SNCF Clermont-Ferrand - Paris

Les usagers de la ligne SNCF Clermont-Ferrand - Paris commencent à désespérer. / © K. Tir / France 3 Auvergne
Les usagers de la ligne SNCF Clermont-Ferrand - Paris commencent à désespérer. / © K. Tir / France 3 Auvergne

Mercredi 24 juillet, le train censé partir à 16h29 de Clermont-Ferrand pour rejoindre Paris a été supprimé, en raison d’une panne. Un énième problème sur une ligne bien trop souvent perturbée. En cette période de canicule, la chaleur s’ajoute aux désagréments habituels.
 

Par RD

Rien de comparable avec la nuit de galère des 300 passagers bloqués dans un train, mais tout de même. C’est à croire que la ligne SNCF entre Paris et Clermont-Ferrand est maudite. Arriver à bon port sans incident relèverait presque du miracle, tant les problèmes se succèdent. Ce mercredi 24 juillet, le train de 16h29 pour Bercy a été supprimé, en raison d’une panne. Les voyageurs ont été prévenus vers 14h30, et invités à emprunter sans avoir à changer de billet le train de 17h29.
 


Les plus pessimistes d’entre eux avaient sans doute vu le coup venir. En amont, la SNCF les avait encouragés à reprogrammer leur voyage, ou se faire rembourser sans frais, car le train aurait pu être "impacté par les conditions météorologiques". Un message qui ne concerne pas seulement les clients de la liaison Clermont-Paris, mais tous les clients concernés par la vigilance rouge.
 


La panne de ce mercredi 24 juillet n’est cependant pas liée à la canicule mais "à un heurt d’animal", nous explique la SNCF. "La locomotive devant partir pour Paris en venait, mais elle a heurté un animal à l’aller, et n’était pas en mesure de repartir."
 
 

Problèmes de climatisation


La canicule cause cependant bel et bien de nombreux désagréments sur la ligne. En témoignent sur Twitter les usagers qui se plaignent de l’absence de climatisation. "Nous commençons à cuire à petit feu là", alerte ainsi l'un d'eux.
 


"Les trains sont climatisés, assure la SNCF. Nous faisons le maximum pour que les températures soient le plus confortables pour les clients, en branchant la rame avant la mise en gare et en baissant les rideaux. Mais nous sommes en canicule : derrière des vitres, même avec la clim’, le ressenti client n’est pas toujours en corrélation avec le fonctionnement de la climatisation" La SNCF reconnaît cependant que des dysfonctionnements sont possibles dans certaines voitures, la climatisation étant soumise "à rude épreuve" ces derniers temps.

Côté passagers, la lassitude commence sérieusement à s'installer...
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Valence (Drôme) : une explosion dans un appartement fait un mort et un blessé léger

Les + Lus