Fumée suspecte : un avion atterrit en urgence à l'aéroport de Clermont-Aulnat

Un vol Porto-Genève de la compagnie Easyjet a été contraint d'atterrir à Clermont-Ferrand après le dégagement de fumées suspectes en dessous du cockpit. / © Philippe Huguen/AFP
Un vol Porto-Genève de la compagnie Easyjet a été contraint d'atterrir à Clermont-Ferrand après le dégagement de fumées suspectes en dessous du cockpit. / © Philippe Huguen/AFP

Un vol Porto-Genève de la compagnie Easyjet a été contraint d'atterrir sur une piste de l'aéroport de Clermont-Ferrand Auvergne suite à un dégagement de fumées, samedi 7 octobre 2017. Les passagers et le personnel technique n'ont pas été blessés et termineront leur voyage en Suisse en cars.

Par Valentin Pasquier

Samedi 7 octobre, vers 10h45, un avion de la compagnie Easyjet s'est posé en urgence sur une des pistes de l'aéroport de Clermont-Ferrand Auvergne. Quelques minutes plus tôt, la tour de contrôle avait reçu un appel des pilotes de ce vol, devant rallier Porto (Portugal) à Genève (Suisse): alors qu'ils survolaient la Haute-Loire, les pilotes ont remarqué un dégagement de fumée suspect sous le cockpit. Ils ont préféré poser leur appareil, un Airbus 1319, sur l'aéroport de Clermont-Aulnat, le plus proche, afin de ne pas mettre leurs 141 passagers en danger.



Au sol, plus de fumées



Une équipe de pompiers du Puy-de-Dôme les ont accueillis à l'atterrissage à Aulnat. Les 147 occupants du vol ont pu sortir de manière classique, par le déploiement de la passerelle. Personne n'a été incommodé par la fumée et aucun blessé n'est à déplorer. Au sol, l'avion ne dégageait d'ailleurs plus de fumée. Les pompiers ont procédé à des vérifications, notamment afin de localiser un éventuel départ de feu, en vain. 

Des cars ont été mis à disposition des voyageurs débarqués en Auvergne afin qu'ils puissent se rendre à Genève, leur destination initiale. Ils sont repartis en milieu d'après-midi. L'avion va quant à lui subir une inspection par des mécaniciens d'Easyjet.

Sur le même sujet

François Hollande dans l'Allier : "je me situe au niveau des grands enjeux"

Les + Lus