Hervé Mathoux : "Le seul club qui me procure des émotions réelles, c'est le Clermont foot"

Le célèbre présentateur de la chaîne Canal +, Hervé Mathoux, originaire de Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, a lui aussi vibré lors du match entre Toulouse et Pau. Et samedi 15 mai, il suivra avec soulagement la probable montée du Clermont foot en Ligue 1.

Hervé Mathoux, célèbre présentateur du Canal football club, est originaire de Clermont-Ferrand. Il revient sur la soirée de mercredi et attend le match entre Caen et le Clermont foot, samedi 15 mai, avec impatience.
Hervé Mathoux, célèbre présentateur du Canal football club, est originaire de Clermont-Ferrand. Il revient sur la soirée de mercredi et attend le match entre Caen et le Clermont foot, samedi 15 mai, avec impatience. © FRANCK FIFE / AFP

Originaire de Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, Hervé Mathoux, présentateur vedette du Canal football club sur la chaîne de télévision Canal +, revient sur la rencontre entre Toulouse et Pau. Un moment décisif qui a signé la probable montée en Ligue 1 de son "club de cœur", comme il le dit, le Clermont foot. Et il sera devant sa télévision samedi 15 mai à 20 heures pour le match de Clermont contre Caen.

Qu'est-ce que vous avez ressenti en regardant le match mercredi 12 mai ?

Hervé Mathoux : "Dans les 3-4 dernières minutes, dans les arrêts de jeu, j'étais en transe de peur. J'ai eu des larmes d'émotion parce que c'est quelque chose dont on ne rêvait même pas, qu'on n'imaginait pas possible. Là, on commençait à se projeter, à en rêver, et on avait trop peur que ça nous échappe. On avait de la joie profonde et un soulagement".

Est-ce que vous vous attendiez à ce que le Clermont foot monte en Ligue 1 ?

Hervé Mathoux : "Je ne sais pas si je m'y attendais mais je l'espérais fortement. J'avais noté dans mon agenda ce match entre Toulouse et Pau en lettres aussi grasses que le match entre Caen et Clermont. Je pressentais que ça pouvait se jouer là. Je l'appelais de mes vœux. Même si l'homme de télévision que je suis aurait espéré un suspense jusqu'à la dernière minute avec des émotions très belles. Mais mon cardiologue était content que ça se joue là, je ne sais pas comment j'aurais vécu le match de samedi. Le fait que ce résultat de Pau à Toulouse nous épargne les émotions, certes sympathiques, mais potentiellement nocives du samedi soir, ça a été un grand soulagement pour moi".



Qu'est ce que le Clermont foot représente pour vous ?

Hervé Mathoux : "Au delà du Clermont foot, c'est ce que représente Clermont pour moi. Clermont, c'est ma jeunesse. Je ne suis pas natif de Clermont, mais j'y suis arrivé à l'âge de 12 ans. Ma famille y est installée. C'est ma ville de cœur et le Clermont foot, c'est mon club de cœur. Je travaille dans le foot depuis plus de 30 ans et je baigne dedans constamment, mais le seul club qui me procure des émotions réelles, c'est le Clermont foot. Cette montée en ligue 1, elle est quasi inespérée. Les gens de ma génération, on revient de loin. On a connu le stade clermontois au stade Philippe Marcombes avec 50 personnes ; la première aventure du CFC, Clermont football club, en ligue 2 avortée ; la reprise quasi à zéro du Clermont foot. Je n'étais pas sûr du tout d'avoir le bonheur de vivre de mon vivant l'équipe de Clermont en Ligue 1. C'est une immense joie et un immense soulagement de savoir qu'on va vivre ça".


Est-ce que vous regarderez le match entre Caen et Clermont ?

Hervé Mathoux : "Oui bien sûr. Sur ce match il n'y a que du plaisir à prendre, la situation est idéale. La montée n'est pas validée à 100 %, ça laisse un intérêt à ce match symbolique. Mais en même temps, on est détendus à 99,8 %. J'ai très envie de regarder ce match avec que des sentiments de plaisir. J'attends ce moment, qui je sais, va être agréable".

Le match entre Caen et Clermont-Ferrand samedi 15 mai à 20 heures.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
clermont foot 63 football sport ligue 1