Indochine à Clermont-Ferrand : les fans campent déjà devant la Coopé

Depuis mercredi 4 mars, des fans d'Indochine campent devant la Coopérative de mai de Clermont-Ferrand. / © Valérie Riffard / FTV
Depuis mercredi 4 mars, des fans d'Indochine campent devant la Coopérative de mai de Clermont-Ferrand. / © Valérie Riffard / FTV

A Clermont-Ferrand, le groupe Indochine doit se produire samedi 7 mars à la Coopérative de Mai. Depuis mercredi 4 mars, certains fans campent déjà devant la salle afin d’être placés aux premières loges pour le concert.
 

Par C. L avec Valérie Riffard

Deux jours qu’ils ont sorti les tentes et les sacs de couchage. A Clermont-Ferrand, le groupe Indochine doit se produire samedi 7 mars à la Coopérative de Mai. Depuis mercredi, certains inconditionnels campent déjà devant la salle afin d’être placés aux premières loges pour le concert. Parmi eux, Guyllian Calmier. Il raconte : « Je viens de Cournon d’Auvergne et on est à la Coopé pour le concert d’Indochine de samedi. On est là depuis mercredi soir. On passe de bons moments et on patiente. On attend. On dort. On a les tentes, le réchaud ».

Des fans motivés

Il ajoute : « L’idée est de se retrouver bien ensemble, on s’amuse et on rigole. On passe de bons moments. On a fait ça pour tous les concerts d’Indochine. On a fait ça pendant le 13 Tour, à peu près 30 dates voire plus. On a fait Paris, Marseille, Lille. Au stade Pierre Mauroy de Lille on a campé pendant une semaine ». Les fans se réjouissent de pouvoir faire partie des 1 500 chanceux à avoir dégoté une place. Mercredi 4 mars, les tickets avaient été vendus en quelques minutes seulement.

Prêts à braver le froid

Guyillan attend avec impatience ce moment : « Ca va être la première fois en petite salle, donc vraiment proche. Je pense que cela risque de faire quelque chose. Je ne m’y attendais pas du tout. Quand ils ont annoncé les places lundi, on savait que ce serait la guerre. On se considère comme chanceux d’avoir trouvé des places. On est heureux d’être là ». Pour les fans il faudra encore braver le froid et le vent une journée de plus avant de pouvoir approcher Nicolas Sirkis sur la scène de la salle de la rue Serge Gainsbourg.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus