Insolite. Ski, tennis, vélo : à 84 ans, ce sportif de Clermont-Ferrand est infatigable

A 84 ans, Michel Chabrillat est un retraité passionné de sport. Tennis, ski de fond et de descente, vélo, rien ne l'arrête. Cet habitant de Clermont-Ferrand multiplie les activités. Mais quel est donc son secret ?
 
La voix est claire, dynamique et souligne toute l'énergie du personnage. Du haut de ses 84 ans, Michel Chabrillat est un Clermontois féru de sport. Durant la saison hivernale, il se rend souvent à Prat-de-Bouc, dans le Cantal, afin de faire du ski de fond sur le domaine nordique. Lui qui a déjà participé à la célèbre course de la Transjurassienne précise en riant : "Je fais aussi du ski de descente à Courchevel, surtout qu'à mon âge, je ne paie plus le forfait. J'en profite".

Passionné de montagne


La montagne est l'un de ses terrains de jeu préférés. Il raconte : "J'aime la montagne. J'ai même gravi 2 fois le Mont-Blanc, dont une fois en plein mois de juillet alors qu'il y avait 40 cm de neige en bas". Ce retraité de la SNCF ne s'arrête pas là, car il joue au tennis 2 à 3 fois par semaine. Il ajoute : "Je joue en double. En ce moment, je joue à l'ASM car le stade Philippe-Marcombes et en travaux. J'ai hâte que ce soit terminé pour à nouveau y jouer en juillet". En tennis, le meilleur classement de Michel a été 30/1. Il a par ailleurs participé au tournoi de Roland-Garros en vétéran. L'octogénaire pratique aussi le vélo et la marche. Récemment, un ami lui a lancé le défi de rallier Clermont-Ferrand à Brive en marchant. "Je vais le faire en septembre prochain, à raison de 40 km par jour, pendant 4 jours. Si je remporte le pari, je gagnerai un bon repas dans un restaurant".


Mon secret c'est un petit verre de rouge


Michel affirme : "Je ne suis pas un champion. Je ne suis pas dopé. Mon secret c'est un petit verre de rouge". Lui qui aurait aimé être joueur professionnel de football aime avant tout la nature et les plaisirs simples : "J'adore ramasser les champignons et les myrtilles. Je fais d'ailleurs mes propres confitures". Avec cette recette, on peut prédire à Michel un destin à la Robert Marchand, qui pratique encore le cyclisme à 107 ans.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport portrait sorties et loisirs insolite ski tennis cyclisme