• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Johnny Hallyday : sa cuisinière dévoile les recettes préférées du chanteur

L'ancienne cuisinière de Johnny Hallyday dévoile les recettes fétiche du chanteur dans un livre de recettes. / © Hachette Livres
L'ancienne cuisinière de Johnny Hallyday dévoile les recettes fétiche du chanteur dans un livre de recettes. / © Hachette Livres

L’ancienne cuisinière de Johnny Hallyday, Jacqueline Benoit, sort le 6 février un livre de cuisine « les recettes préférées de Johnny ».  Cette auvergnate qui vit désormais près de Clermont-Ferrand dévoile les péchés mignons du célèbre chanteur.

Par Virginie Cooke

Jacqueline Benoit est l’ancienne cuisinière de Johnny Halliday, elle a travaillé pour lui de 1990 à 1996. Cette cantalienne qui vit désormais à Chamalières dans le Puy-de-Dôme sort un livre le 6 février intitulé  « les recettes préférées de Johnny » aux éditions Hachette. Elle dévoile les 60 plats favoris du chanteur et quelques anecdotes savoureuses. La préface est signée par Laura Smet, la fille de Johnny, avec qui elle est restée en contact. 

Question : qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire ce livre «  Les recettes préférées de Johnny » ?

Jacqueline Benoit : Depuis l’enterrement de Johnny, je repense sans cesse aux années passées avec lui. J’ai été sa cuisinière de 1990 à 1996. J’avais envie de mettre en lumière ses plats favoris pour en faire profiter ses fans. C’est un vrai partage.

Question : comment êtes-vous devenue la cuisinière de Johnny ?

J.B : Totalement par hasard ! Il avait engagé un jeune couple de gardiens dans sa maison de vacances à St-Tropez. Johnny leur a demandé de trouver une cuisinière. Il s’avère que ce couple connaissait des cousins à moi. C’est comme ça que je me suis retrouvée derrière ses fourneaux. J’étais fleuriste mais j’ai toujours été passionnée par la cuisine. J’ai été d’abord engagée pour 2 mois puis il a tellement aimé ma cuisine et ma gentillesse qu’il n’a plus voulu que je m’en aille ! Je suis restée 6 ans à son service à Paris.

Question : quel était le plat favori de Johnny ?

J.B : Johnny n’était pas un grand mangeur, c’était un gourmet !  Il ne se faisait pas de gros repas complets, il avait plutôt tendance à manger plusieurs fois dans la journée. Il adorait les soupes ! Surtout la soupe de céleri, c'était sa favorite ! C’est pour ça qu’il y a beaucoup de recettes de potages dans le livre. Lorsque je faisais mon gaspacho l’été, ses amis me disaient que c’était le meilleur qu'ils n'avaient jamais mangé et qu’ils ne pouvaient pas en manger un autre.

Question : est-ce que Johnny était plutôt salé ou sucré ?

J.B : Il préférait le salé et il adorait les plats très épicés avec du piment ou du tabasco !  Il n’était pas très desserts. Par contre, il était fan du baba au rhum !

Question : est-ce qu’il y a des plats que Johnny détestait ?

J.B : Quand Johnny était petit, il y avait un petit lapin chez lui et un jour, il a retrouvé le petit animal dans une cocotte. Il n’a plus jamais mangé de lapin de sa vie et il m’a interdit d’en faire !

Question : quels plats mangeait Johnny avant un concert ?

J.B : Avant un concert, Johnny se faisait une cure de citron pour être en forme et il mangeait des potages diététiques.


Question : Est-ce que Johnny vous a déjà demandé de cuisiner des plats un peu insolites ?

J.B : Un jour, Johnny m’a demandée de lui cuisiner un ceviche. C’est un plat de poisson cru d’Amérique latine. J’en avais jamais fait de ma vie ! Cela a été un petit marathon pour trouver une recette et tous les ingrédients pour que le plat soit prêt à midi !

Question : Johnny avait une relation particulière avec les EtatsUnis. Est-ce qu’il aimait particulièrement la cuisine américaine ?

J.B : Il adorait le coslaw et la salade César. Parfois, il me demandait de lui faire du jambon à la façon de Virginie. Il appréciait aussi les barbecues, les ribs et les viandes grillées.

Question : comment était l’ambiance à table chez Johnny ?

J.B  : C’était très convivial, il avait beaucoup d’amis et la cuisine était vraiment le  lieu de rendez-vous. Des fois je faisais des brunchs parfois des apéros, ça variait. J'étais surnommée affectueusement "la mamie" de la maison. 

Question : Est-ce que vous aviez un lien fort avec Johnny ?

J.B : Oui, j’ai été très heureuse pendant mes années chez Johnny. Ce sont de très beaux souvenirs ! Il était très affectueux avec moi. Je me suis beaucoup investie dans mon travail !
 


Question : Et pour finir, est-ce que vous avez fait découvrir des plats auvergnats à Johnny ?

J.B : Oui, je lui ai fait découvrir la truffade ! Il adorait et la pomme de terre était d’ailleurs son légume préféré. Je lui cuisinais aussi parfois des saucisses auvergnates avec des oignons.  Je lui ai fait connaître le fromage Cantal, il n'en avait jamais dégusté. Il a eu un gros coup de cœur.



 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Lyon : les VTC en colère mènent une opération escargot

Les + Lus

Les + Partagés