Lavillenie lance sa saison par une septième place

Blessé au quadriceps depuis décembre, et avec une seule séance de perche dans les jambes en janvier, Renaud Lavillenie, recordman du monde avec 6,16m, ne s'attendait pas à voler haut au Perche Elite Tour de Rouen.

Ce 28 janvier au Perche Elite Tour de Rouen, Renaud Lavillenie n'a franchi que 5,50 mètres. Handicapé par une blessure au quadriceps en décembre dernier, il pense retrouver son niveau dans trois semaines.
Ce 28 janvier au Perche Elite Tour de Rouen, Renaud Lavillenie n'a franchi que 5,50 mètres. Handicapé par une blessure au quadriceps en décembre dernier, il pense retrouver son niveau dans trois semaines. © Fabrice COFFRINI/AFP
Pour sa rentrée en salle, retardée par une blessure au quadriceps gauche début décembre, Renaud Lavillenie, détenteur du record du monde avec 6,16 m, n'a pu faire mieux que 5,50 samedi 28 janvier à Rouen. Il termine septième du concours.

"J'avais des manques de repères en fin de courses. Sur le côté technique, je suis pourtant assez content par rapport à ce que je sais faire"

A cours d'entraînement, le Français a débuté à 5,20 m, barre franchie au premier essai, comme d'ailleurs à la suivante (5,35 m). Après avoir passé 5,50 m au troisième essai, Lavillenie, manquant de vitesse, a échoué par trois fois à 5,60 m.

Le Perche Elite Tour a été remporté par le Brésilien Thiago Braz qui avait dépossédé Renaud Lavillenie de son titre olympique l’été dernier.

Dimanche 5 février, la deuxième édition du Perche Elite Tour aura lieu sur les terres de Renaud Lavillenie, à la Maison des Sports de Clermont-Ferrand. Les deux perchistes y seront engagés. Le médaillé d’or aux JO de Londres en 2012 espère retrouver son meilleur niveau dans trois semaines.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
perche athlétisme sport