Le Clermont Foot bat Sochaux 3 à 1 et rêve encore de Ligue 1

Au stade Gabriel-Montpied de Clermont-Ferrand, samedi 8 mai, le Clermont Foot a battu Sochaux 3 à 1. Les Clermontois devront patienter encore un peu avant de rêver de Ligue 1 car Toulouse a battu Caen 3 à 0.

Mohamed Bayo a ouvert le score pour le Clermont Foot face à Sochaux samedi 8 mai au stade Gabriel-Montpied de Clermont-Ferrand.
Mohamed Bayo a ouvert le score pour le Clermont Foot face à Sochaux samedi 8 mai au stade Gabriel-Montpied de Clermont-Ferrand. © Richard Brunel / MAXPPP

Samedi 8 mai, au stade Gabriel-Montpied de Clermont-Ferrand, le Clermont Foot a battu Sochaux sur le score de 3 à 1. Mais les Clermontois devront se montrer patients avant d’être officiellement promus en Ligue 1. En effet, Toulouse, 3e au classement derrière les hommes de Pascal Gastien, a battu Caen sur le score de 3 à 0. Il faudra attendre une victoire clermontoise samedi 15 mai à Caen pour être assuré de monter en élite. Sur le match contre Sochaux, les Auvergnats ont su faire preuve de maîtrise. Sochaux est la 3e meilleure équipe à l’extérieur cette saison et occupe la 7e place du classement de Ligue 2 avant d’affronter les Auvergnats. Dès le début Sochaux joue très haut.

Un premier but

Les Clermontois ne mettent pas longtemps à mener au tableau d’affichage. Dès la 8e minute, on assiste à l’ouverture du score par le meilleur buteur de Ligue 2 : Mohamed Bayo. L’attentisme de Sochaux a profité aux Clermontois. Bayo ouvre le score d’une reprise demi volée du pied droit. L’attaquant marque son 21e but de la saison.

L'égalisation sochalienne

Mais après avoir largement dominé, le Clermont Foot est rejoint au score. A la 26e minute, l’arbitre de la rencontre siffle un pénalty pour Sochaux. Johan Gastien est un peu court face à Bryan Soumaré. Le pénalty semble indiscutable et Bryan Soumaré réussi à égaliser. Les Clermontois sont un peu sonnés par le but des Lionceaux. Tout est à refaire. Mais les Auvergnats ne tardent pas à repasser devant les Sochaliens. A la 34e minute, Jodel Dossou inscrit le 2e but du Clermont Foot.

Un 3e but clermontois

Au retour des vestiaires, les entraîneurs n’effectuent pas de changement dans leur effectif. Dès la 50e minute, les Clermontois n’attendent pas pour se mettre à l’abri. Jim Allevinah inscrit le 3e but des hommes de Pascal Gastien. Les Auvergnats gèrent tranquillement leur avance. Au cours de la 2e mi-temps, le Clermont Foot déroule son jeu, sans être trop inquiété par les Sochaliens. Les Auvergnats se sont procuré quelques occasions, sans concrétiser pour autant. Le portier clermontois n’a pas été trop inquiété. La fin de saison sera donc palpitante car le Clermont Foot devra attendre la dernière journée pour savoir s’il touche le Graal et monte pour la première fois de son histoire en Ligue 1.

Il faut qu’on continue sur ce que l’on fait, ne pas se crisper et garder cette mentalité, cette envie de gagner

Lors de la conférence de presse d’après-match, Pascal Gastien, l’entraîneur clermontois a indiqué : « Il fallait gagner et c’était loin d’être fait face à cette équipe de Sochaux. Ce sont toujours des matchs compliqués. On a fait un match solide face à une belle équipe. On est toujours sur notre objectif. Il va falloir certainement qu’on aille gagner à Caen. On l’a fait plusieurs fois cette année. Ca ne veut pas dire qu’en rentrant sur le terrain, ce sera fait d’avance. Ce sera loin d’être fait parce que Caen va jouer sa survie contre nous. On est allés gagner à Auxerre, à Grenoble, au PFC. Il faut qu’on continue sur ce que l’on fait, ne pas se crisper et garder cette mentalité, cette envie de gagner ».
 

Le coach clermontois, Pascal Gastien, a semblé satisfait du match de ses joueurs.
Le coach clermontois, Pascal Gastien, a semblé satisfait du match de ses joueurs. © Catherine Lopes / FTV

Maintenant c’est à nous de faire le job

Jodel Dossou a souligné : « On savait que ce serait un match difficile pour nous ce soir. On sait qu’on a notre destin entre nos mains. On était très heureux sur le match. On a été très décisifs devant, on n’a pas laissé passer les occasions, on a mis ces balles au fond. C’est ce qu’on nous demande. On est concentrés sur nous. Ca nous a souri ce soir. Après, on a regardé le score de l’autre côté. On est toujours intéressés vu qu’on est dans la dernière ligne droite. Maintenant c’est à nous de faire le job ».

L'accueil des supporters

Quelques heures avant le début de la rencontre, des centaines de supporters ont tenu à accueillir le bus des joueurs du Clermont Foot.


Vital Nsimba est revenu sur l’accueil du bus clermontois par les supporters : « C’était incroyable. Franchement, ça fait plaisir d’avoir un tel engouement pour le foot. On sait que Clermont-Ferrand est plutôt une ville de rugby donc ça nous a fait plaisir. On a été motivés comme jamais ».

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
clermont foot 63 football sport ligue 2