Les douanes saisissent 107 kg d’herbe de cannabis sur l’autoroute A75

Dimanche 28 mai, les agents des douanes de Clermont-Ferrand ont saisi 107 kg d’herbe de cannabis sur l’A75 dans un fourgon en provenance d’Espagne. Une route particulièrement surveillée par les douaniers.

Dimanche 28 mai, les agents des douanes de Clermont-Ferrand ont effectué une belle prise sur l’autoroute A75, sur l’aire d’Authezat, dans le Puy-de-Dôme. Alain Damase, chef divisionnaire des douanes de Clermont-Ferrand, raconte : « Dimanche dernier, les équipes de la brigade de surveillance des douanes de Clermont-Ferrand étaient en contrôle sur l’A75, dans le sens Sud-Nord. Alors qu’elles étaient sur l’aire d’Authezat, elles ont décidé de procéder au contrôle d’un fourgon qui sortait de l’aire. Ce fourgon était immatriculé en Roumanie, avec un chauffeur âgé de 34 ans. Il a présenté des documents de transport qui n’étaient pas très complets. Les agents ont décidé de poursuivre le contrôle et de vérifier le chargement. Ils ont découvert deux palettes filmées en noir, ce qui est assez typique de marchandises de fraude que l’on cherche à dissimuler. Les agents ont procédé à l’ouverture de ce film. A l’intérieur des cartons, sur des palettes, ils ont découvert des sachets thermosoudés d’herbe de cannabis. Au total, il y avait 90 sachets pour une quantité de 107 kg de cannabis ».

Le douanier se félicite de cette saisie : « Pour les douanes de Clermont-Ferrand, il s’agit d’une très belle saisie. Le trajet déclaré du fourgon était entre l’Espagne et l’Allemagne. On a des doutes sur ce qui est déclaré ».

Un chauffeur remis en liberté

Alain Damase précise les suites judiciaires de cette saisie : « Le chauffeur, de nationalité roumaine, a été remis à la direction territoriale de la police judiciaire. Par la suite, il a été présenté au tribunal. Il a été remis en liberté car le procureur a estimé qu’il n’y avait pas assez d’éléments pour prouver sa connaissance du transport de marchandise frauduleuse ». L’autoroute A75 est particulièrement surveillée par les douaniers : « L’A75 est une route pour laquelle les douanes de Clermont-Ferrand notamment multiplient les contrôles. Elle fait un lien direct avec l’Espagne. On sait bien que la majeure partie de la résine de cannabis et de l’herbe de cannabis provient du Maroc, via l’Espagne très souvent. C’est une route qui est particulièrement surveillée par les douanes auvergnates ».

L'importance des contrôles inopinés

Pour Alain Damase, les contrôles inopinés constituent une arme efficace : « Nous travaillons parfois à partir d’informations, nous avons aussi des services de renseignement mais la plupart des contrôles effectués par les brigades en uniforme sont faits de manière inopinée notamment sur des transports routiers, pour des petits véhicules utilitaires légers. On voit beaucoup de petits fourgons de nationalité roumaine ou polonaise sur nos routes. On contrôle aussi les poids lourds, tout comme les véhicules légers lorsque c’est nécessaire. Il s’agit de contrôles inopinés. Nos techniques de ciblage nous permettent de discriminer les véhicules qui nous paraissent intéressants ». La drogue saisie a été remise à la direction de la police judiciaire. Elle sera détruite. D’autres saisies majeures ont eu lieu depuis le début de l’année en Auvergne. En janvier, 406 kg de résine de cannabis ont été saisis par la brigade de Clermont-Ferrand sur l’A75. Il s’agissait d’un trajet entre l’Espagne et la Pologne. En avril, à nouveau, 38 kg d’herbe de cannabis ont été saisis, là aussi sur un trajet entre l’Espagne et l’Allemagne. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité