Ligue 1 : le milieu Jonathan Iglesias quitte le Clermont Foot 63

Publié le
Écrit par Solenne Barlot

C’est officiel : à partir du lundi 3 janvier, le milieu de terrain Jonathan Iglesias quitte le Clermont Foot 63 pour le Paris FC. Le club salue ce « cadre incontournable » de 33 ans, qui portait le maillot clermontois depuis près de 6 saisons.

Le Clermont Foot 63 a annoncé ce vendredi 31 décembre le départ du milieu de terrain Jonathan Iglesias qui « va poursuivre sa carrière hors de l’Auvergne. Laissé libre par le club, Jonathan doit s’engager lundi 3 janvier en faveur du Paris FC, sous réserve de la visite médicale », indique le club dans un communiqué. Le joueur de 33 ans venait de passer près de 6 saisons avec le club auvergnat : « Arrivé en France en 2014 en provenance de son pays natal, l’Uruguay, Jonathan a débuté sa carrière en Ligue 2 à l’AS Nancy Lorraine sous les ordres de Pablo Correa. Laissé libre par le club lorrain, il passe 6 mois sans club avant de rejoindre Clermont au mercato d’hiver 2016/2017. »

"Joueur combatif, capitaine exemplaire"

Le club salue celui que l’on surnomme « Bocha », « 4ème joueur professionnel le plus capé de l’histoire du Clermont Foot 63 (172 matchs officiels en Ligue 1, Ligue 2, Coupe de France et Coupe de la Ligue dont 12 buts et 7 passes décisives), derrière Eugène Ekobo (255), Cédric Bockhorni (192) et Rémy Dugimont (179). Devenu un cadre incontournable du club, Jonathan est reçu en Préfecture avec l’ensemble du groupe professionnel en juillet dernier pour se voir attribuer la naturalisation française. Joueur combatif, capitaine exemplaire, aux valeurs humaines reconnues de tous ses coéquipiers, entraineurs et dirigeants, Jonathan a marqué le Clermont Foot 63 de son empreinte, participant activement à la première montée historique du club en Ligue 1 ».

"Il a tant contribué à notre montée historique en Ligue 1"

Ahmet Schaefer, président du Clermont Foot 63, a déclaré : « Bocha a marqué l’histoire du Clermont Foot par son jeu, son dévouement, son charisme dans le vestiaire, son attachement à nos couleurs et à notre ville où il a pris racine et où il a acquis la nationalité française. Il a tant contribué à notre montée historique en Ligue 1. Son départ nous rend triste mais le club comprend son envie de temps de jeu, sa volonté d’affronter encore plus longtemps un fort défi sportif que lui offre le Paris FC et de montrer sur le terrain sa « garra charrúa », marque de fabrique du football uruguayen. Mais nous savons que nos routes se recroiseront. Abrazo fuerte Bocha y buena suerte ! » Le Clermont Foot 63 disputera dimanche janvier les 16ème de finale de coupe de France à Bastia.