Cet article date de plus de 6 ans

Les maraichers du Puy de Dôme touchés par la grêle

L’orage qui s’est abattu samedi soir sur l’agglomération clermontoise a ravagé les cultures des maraîchers des secteurs de Cébazat et de Gerzat. Dans les champs de salades, ils ont perdu 4 semaines de récoltes.
Didier Rodrigue installé à Cebazat dans le Puy de Dôme produit normalement 8000 salades par semaines. Et en cette saison il faut quatre semaines pour que les plants de salades poussent et soient commercialisables. L'orage de samedi soir a donc déchiqueté un mois de production. En trente ans il n'avait jamais vu ça. 

Pas d'argent qui rentre et pas non plus d'assurances. Il précise: "personne n’est assuré sur les plantations de salades et il n’y a pas beaucoup d’assurances qui veulent nous assurer pour ces dégâts là, il y aurait trop de risque" .

Seul espoir pour Didier et ses confères désormais le classement de la commune au titre des calamités agricoles. Une décision qui relève de la préfecture.

durée de la vidéo: 01 min 21
Les maraîchers du Puy de Dôme touchés par la grêle

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo