Cet article date de plus de 4 ans

MATCH RETOUR. "Public de merde" à Rio, Renaud Lavillenie persiste et signe

Renaud Lavillenie a remporté une 7e Ligue de Diamant consécutive après sa victoire samedi au Stade de France. Mais le perchiste clermontois, sifflé à Rio, garde toujours en travers de la gorge le comportement du public brésilien lors des Jeux Olympiques.
Invité de Match Retour, le 29 août 2016, le perchiste clermontois Renaud Lavillenie s'est félicité de sa 7e Ligue de Diamant remportée en 2016 mais il a une nouvelle fois déploré le comportement du public brésilien lors de JO de Rio où il a remporté la médaille d'argent.
Et de 7 ! Renaud Lavillenie vient de remporter sa 7e Ligue de Diamant consécutive. Le perchiste clermontois a assis sa domination sur sa discipline en s'imposant samedi, au Stade de France, devant l'Américain Sam Kendricks qui pouvait encore lui disputer la couronne mondiale.

Invité de Match Retour, lundi, à quelques jours de son dernier concours (à Zurich, jeudi) et avant de prendre quelques semaines de vacances, Lavillenie a salué le public francilien qui n'a pas hésité à encourager son adversaire. Un comportement aux antipodes de ce que le champion olympique 2012 a pu vivre à Rio mi août. "C'est difficile de se faire siffler sur un podium", a-t-il réaffirmé sur le plateau de France 3 Auvergne.

Je n'ai jamais dit que j'avais perdu à cause du public, j'ai juste dit que c'était un public de merde, et ça c'est la vérité.


Après des propos qui avaient créé la polémique, Renaud Lavillenie a tenu à mettre les points sur les i : "Je n'ai jamais dit que j'avais perdu à cause du public, j'ai juste dit que c'était un public de merde, et ça c'est la vérité". Et d'ajouter : "Le public qui me siffle alors qu'ils ont oublié que j'étais champion olympique et recordman du monde, c'est moche. Ils avaient juste à se taire et me laisser rater comme je l'ai fait." 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
renaud lavillenie athlétisme sport jeux olympiques