Michelin et Faurecia s’allient pour créer un leader mondial de la pile à hydrogène

Michelin et Faurecia ont l'ambition de créer une véritable filière industrielle hydrogène française et européenne. / © YURI KADOBNOV / AFP
Michelin et Faurecia ont l'ambition de créer une véritable filière industrielle hydrogène française et européenne. / © YURI KADOBNOV / AFP

Pour développer l’usage de l’hydrogène et des piles à combustible, l’entreprise Michelin de Clermont-Ferrand et Faurecia se sont alliés dans le but de créer un futur leader mondial de la mobilité propre.
 

Par Cyrille Genet

Le fabricant de pneumatiques Michelin de Clermont-Ferrand dans le Puy-de-Dôme et l’équipementier automobile Faurecia dont le siège social est à Nanterre (Hauts-de-Seine) ont signé lundi 11 mars un protocole d’accord visant à créer une co-entreprise regroupant l’ensemble de leurs activités dédiées à la pile à hydrogène. Construite autour de Symbio, une jeune entreprise grenobloise, la structure vise à détenir 25% d’un marché estimé à 15 milliards d’euros en 2030. Cette co-entreprise française développera, produira et commercialisera des systèmes de piles à hydrogène pour les véhicules légers, utilitaires et les poids lourds et d’autres domaines d’activité. Ils ont désormais comme ambition de proposer immédiatement une gamme unique de systèmes de pile à hydrogène couvrant tous les cas d’usages.

Si les produits Michelin sont facilement identifiables sur les voitures essentiellement par les pneus, ceux de Faurecia sont moins rattachés à cette marque qui équipe pourtant 1 véhicule sur 4 dans le monde : sièges, planches de bord, panneaux de portes,  pare-chocs ou systèmes de mobilité propre par exemple.

Michelin apporte les activités de Symbio qu’il détient à 100% et son savoir-faire, qui sera partagé avec celui de Faurecia notamment en ce qui concerne le développement des réservoirs à haute-pression, indispensables pour stocker l’hydrogène.

Pour Florent Menegaux, le futur Président du groupe Michelin : "Ce partenariat innovant va faciliter l’émergence et le développement de la mobilité hydrogène : il ouvre ainsi la voie à une nouvelle forme de mobilité durable. L’ambition est à terme de proposer une offre de mobilité complète pour les véhicules hydrogène, de la pile à hydrogène jusqu’aux services de maintenance pour le véhicule". Patrick Koller, le Directeur Général de Faurecia complète : "Notre vision partagée ainsi que la complémentarité de nos savoir-faire technologiques vont permettre d’accélérer la mise sur le marché de systèmes de pile à combustible performants et adaptés à différents cas d’usage. En outre, notre ambition commune est de créer un pôle d’excellence (« campus ») relatif à l’hydrogène en France, grâce à un regroupement progressif de nos activités".
 

Sur le même sujet

L'interview d'Alexis Pinturault à la veille de la Coupe du monde de ski à Sölden

Les + Lus