Natation : Le champion de France clermontois Geoffroy Mathieu déterminé à rafler un deuxième titre

Le Clermontois Geoffroy Mathieu va défendre son titre de champion de France le 26 mai prochain. / © Christophe Jouvante/France 3 Auvergne-Rhône-Alpes
Le Clermontois Geoffroy Mathieu va défendre son titre de champion de France le 26 mai prochain. / © Christophe Jouvante/France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

Sacré champion de France sur 200 mètres dos en 2017, Geoffroy Mathieu remet son titre en jeu ce 26 mai. Le nageur du stade Clermontois peut compter sur la détermination et l'exigence de son entraîneur, Bruno Verweirde, avec qui il entretient une relation privilégiée. Portrait.

Par V.P. avec Christophe Jouvante

Entre Bruno sur le bord et Geoffroy dans le grand bain, c'est une question d'alchimie. Depuis le temps qu'ils se pratiquent, les deux hommes ont adopté le même langage : tous deux sont en quête d'exigence, de performance et bien sûr de victoire. "Chaque étape que l'on franchit, c'est une question qui a trouvé sa réponse," lance Geoffroy Mathieu, champion de France 2017 du 200 mètres dos en grand bassin.

Le mois dernier, cet étudiant de 20 ans en école d'ingénieur a avalé 210 kilomètres de piscine. Un travail de fond pour arriver dans les meilleures conditions aux championnats de France et défendre son titre le 26 mai. Il confie avoir "une petite part de stress" mais "du stress positif, pas un qui me fait nager moins vite."




L'acteur et le metteur en scène

Son entraîneur se compare à un metteur en scène. "[Geoffroy], c'est l'acteur. Moi je donne mon avis, mais c'est souvent l'avis du nageur qui prédomine les jours de championnat," indique Bruno Verweirde. Le 23 mai 2017, un Mathieu Geoffroy motivé comme jamais a presque surpris et ému celui qui le pousse à l'entrainement depuis huit ans. Il décroche alors son premier titre et un record personnel (1':57":04"') après avoir collectionné les places d'honneur.

Pour atteindre les sommets de la natation, Geoffroy Mathieu peut compter sur son entraîneur Bruno Verweirde, l'exigent directeur technique du Stade clermontois depuis 2007. / © Christophe Jouvante/France 3 Auvergne-Rhône-Alpes
Pour atteindre les sommets de la natation, Geoffroy Mathieu peut compter sur son entraîneur Bruno Verweirde, l'exigent directeur technique du Stade clermontois depuis 2007. / © Christophe Jouvante/France 3 Auvergne-Rhône-Alpes


"On va pas changer notre façon de travailler, souligne Bruno Verweirde. Il ajoute : "On se comprend très vite à l'entraînement. Il comprend tout de suite le type de travail et ça facilite les choses." L'entraîneur nordiste a débarqué en Auvergne en 2007 après avoir passé près de 20 ans à construire un club et faire progresser des nageurs à Dunkerque dans le nord de la France.

Être exigeant, la clé de la réussite

Le jeune Geoffroy attendra deux ans avant de travailler sous les ordres de Bruno Verweirde. "À l'époque, il avait la moustache et c'était le grand méchant loup! Il fallait que ça file droit parce que tu te faisais traiter comme du poisson pourri, se rappelle le jeune champion. Par mon éducation avec mes parents, j'ai appris que c'était nécessaire d'être exigent pour avoir un bon niveau."

Le nageur va s'aligner sur quatre courses aux prochains championnats de France, qui se dérouleront à Saint-Raphaël (Var) du 22 au 27 mai 2018. Il va ainsi remettre en jeu son titre sur sa distance, le 200 mètres dos, là où la concurrence l'attend désormais. Cet objectif atteint, le couple pourra ensuite regarder plus loin avec, si tout va bien, une sélection et plus aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020.


Sur le même sujet

Dans l'Allier, un ancien policier crée un refuge pour les ânes

Les + Lus