PHOTOS. Quand le froid s’installe en Auvergne

Publié le
Écrit par Solenne Barlot .

Après un début d’année particulièrement doux, un premier épisode de froid s’installe sur l’Auvergne. Les températures négatives ne découragent pas les internautes, qui partagent leurs plus beaux clichés des paysages venteux et enneigés. Des images qui font frissonner.

L’Auvergne connait son premier épisode de froid, après un début d’année 2023 aux températures particulièrement clémentes. Si on est loin des records et même au-dessus des normales de saison, le mercure est descendu en dessous de 0°C, même en plaine, et la neige fait son retour depuis une semaine. La nuit de dimanche à lundi 23 janvier a été la plus froide depuis le début de l’année, selon un prévisionniste de Météo France : “Sur la période du 1er au 22 janvier, sachant que la température qu'on a eu ce matin est la plus basse des 23 premiers jours, ce n'est pas un record. Par exemple, on avait -9,5°C ce matin à Aurillac. Ce n'est pas la température minimale, c'est la température à 6 heures du matin. La minimale était de -10,3°C Aurillac. Il n’y a rien de très significatif. Clermont-Ferrand, par exemple, c'est –0,3°C. A Vichy, c'était environ 0°C. Sur Le Puy, on était à -2,8°C.” Un froid pas suffisant pour décourager les internautes, qui ont partagé leurs plus beaux clichés de neige, froid, vent et brouillard. 

Marie partage la Haute-Loire sous la neige. 

Ces internaute partagent des photos de "carte postale" du Cantal.

Dans le Cantal, par exemple, les températures sont beaucoup descendues, mais restent au-dessus des températures habituelles pour cette période : “Sur les 22 premiers jours du mois de janvier, la moyenne, par exemple à Aurillac, c'est 2° pour les températures minimales. Le record, c'était en 1985. Sur les 22 premiers jours du mois de janvier, la moyenne était de -11,1°C. C'est le premier épisode de froid, mais ce n'est pas si froid, finalement, comparé à ces températures”, indique le prévisionniste de Météo France.  

Dans le Puy-de-Dôme, le Col de la Croix-Morand est sous la neige. 

Le Sancy offre lui aussi des paysages hivernaux.

Si ces clichés donnent des frissons, le temps reste doux, comparé à d’autres années, selon le prévisionniste : “Pour l'Auvergne, on est très loin des records. Du côté de Clermont, la moyenne des températures minimales sur les 22 premiers jours de janvier, c'est 4,20°C. En 1985 on a eu -9°C de moyenne. A Vichy, on était à 3,4°C de moyenne, en 1985, on avait -9,1°C. Je finis avec Le Puy, où on est à 1,9°C de moyenne pour les températures minimales toujours. Et le record, c'était en 1945 avec -10,1°C. 2023 reste très éloigné de toutes ces valeurs.” Il précise : “Sur l'intégralité de l'Auvergne, sur l’indicateur de température, on a un écart anormal de plus de 2,34°C. On est quand même sur des températures qui restent largement au-dessus de la norme. La normale pour Aurillac, par exemple, c'est -2,4°C. En ce moment la normale est environ à -0,3°C.” 

Ambiance hivernale aussi du côté de Clermont-Ferrand.

En Haute-Loire,  voici quelques vues du Mézenc sous le froid et la neige. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Robin Charbonnier (@rcdl07)

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Robin Charbonnier (@rcdl07)

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par GéM (@gm_6943)

Parmi ces photographes qui n’hésitent pas à affronter le froid, Alexis Linant. Dimanche, il était près de Super-Besse, non loin de la route qui mène au col de la Geneste, sur le chemin de La Chapelle de Vassivière.

Natif de Rouen, il a emménagé avec sa compagne il y a quelques mois en Auvergne, à Champeix, par amour des paysages montagneux dont il profite malgré la morsure du froid : “Le ressenti était bien sûr très froid même si ce dernier est propre à chaque personne. Par contre, je dirais qu’il l’était moins qu’en janvier 2021, quand j’étais au sommet du puy de Dôme, un matin très venteux. Il y avait ce jour-là des rafales de plus de 100km/h avec un brouillard très dense par moment, un moment magique pour les yeux car le soleil perçait parfois, un super souvenir.”  

Alexis raconte : “L’épisode de samedi était visuellement superbe à vivre, physiquement un peu moins, même si j’ai déjà vécu pire, ce n’était pas le moment pour faire un pique-nique. Le vent soufflait fort et ce dernier soulevait la neige, offrant une ambiance sublime grâce à une éclaircie qui concernait le secteur depuis 2 bonnes heures. Un halo solaire était visible également rendant l’instant presque magique.”  

Ailleurs dans le Puy-de-Dôme, les paysages sont tout aussi spectaculaires, comme au méandre de Queuille. 

Attention, la température ressentie est plus froide que la température réelle, à certains endroits. Le prévisionniste explique ce phénomène. “Quand on parle de température ressentie, cela prend en compte le vent. Plus le vent souffle fort, et également en fonction de son orientation, plus la température va nous sembler basse. Cela va s'améliorer un peu la nuit prochaine puisque le vent va faiblir, surtout en altitude. On a des rafales autour de 60 km/h au-dessus de 1 000 m et même 800 m d’altitude. Cela va s'arrêter dans le courant de la nuit prochaine, donc il n’y aura plus cette problématique de température ressentie. En revanche, il y a toujours les sols enneigés. Dès qu’il y a quelques éclaircies, cela a fait baisser fortement les températures.” 

Dans le Cantal, l'ambiance reste "hivernale"

 Les Monts du Cantal ont revêtu leur blanc manteau.

Comme les photographes, les animaux affrontent ces températures.

Dans l'Allier, Charroux est sous la neige.

On reste très loin du grand froid de certaines années. Quelques records quotidiens pour ce mois de janvier :  à Aurillac, il avait fait -24,5°C le 9 janvier 1985 ; à Clermont-Ferrand, le thermomètre affichait -23,1°C le 5 janvier 1971 ; à Vichy, pas plus de –26,9°C le 5 janvier 1971 et au Puy-en-Velay, le mercure est descendu jusqu’à -22,7°C le 5 janvier 1968. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité