• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Pourquoi Clermont-Ferrand est dans le top 20 des villes les plus ensoleillées de France

Le top 20 des villes les plus ensoleillées de France, réalisé par le site Futura Planète, classe Clermont-Ferrand au 17e rang. / © V. Riffard / France 3 Auvergne
Le top 20 des villes les plus ensoleillées de France, réalisé par le site Futura Planète, classe Clermont-Ferrand au 17e rang. / © V. Riffard / France 3 Auvergne

Clermont-Ferrand fait partie du top 20 des villes les plus ensoleillées de France, selon le classement réalisé par le site Futura Planète. Une place qui ne doit rien au hasard, la ville profite de l'effet de foehn, un phénomène météorologique qu'elle doit à la Chaîne des puys.

Par Aurélia Abdelbost

Clermont-Ferrand n'a rien à envier aux villes du sud de la France. Le top 20 des villes les plus ensoleillées de France, réalisé par le site Futura Planète, classe la capitale auvergnate à la 17e position, juste après Tarbes.
  

L'effet de foehn

La ville possède en quelque sorte un rempart contre le mauvais temps, il s'agit de la Chaîne des puys. Le relief bloque les masses d'air et est à la base d'un phénomène météorologique appelé l'effet de foehn. "Il s'agit d'un phénomène mécanique", indique Arnaud Campredon, prévisionniste de Meteo France.
 En amont, la masse d'air transportée par le vent ne peut contourner le relief et doit remonter la pente. En s’élevant, l'air se détend au fur et à mesure que la pression diminue et se refroidit. Des précipitations apparaissent. Une fois les sommets franchis, une compression réchauffe la masse d'air et comme une part importante de son humidité a été éliminée en amont, le temps est plus ensoleillé.

 

"De belles éclaircies"

"En cas de flux d'ouest perturbé, la plaine de Limagne, d'Issoire à Ganat, profite donc de belles éclaircies alors que le ciel est chargé ailleurs", souligne le prévisionniste. Ceci dit, Clermont-Ferrand n'est pas toujours à l'abri de la pluie : "Le phénomène est aléatoire, on l'observe notamment à la fin du printemps", précise Arnaud Campredon. Avec 72 jours ensoleillés par an, la capitale auvergnate reste tout de même loin derrière Marseille, premier au classement avec 170 journées ensoleillées. 
 

Sur le même sujet

"ça doit être dur d'être dans des situtions pas claires"

Les + Lus