Puy-de-Dôme : pourquoi un hélicoptère Panther de la Marine nationale va atterrir dans la cour d'un collège à Chamalières

Publié le
Écrit par Hugo Lauzy
Un hélicoptère Panther utilisé pour les missions de la Marine nationale est prévu d'atterrir ce mercredi 10/11 dans la cour du collège Teilhard-de-Chardin à Chamalières.
Un hélicoptère Panther utilisé pour les missions de la Marine nationale est prévu d'atterrir ce mercredi 10/11 dans la cour du collège Teilhard-de-Chardin à Chamalières. © Cécile Champagnat / Maxppp

Dans le cadre d'un événement pour faire connaître le milieu de la Marine nationale aux collégiens et lycéens auvergnats, un hélicoptère Panther de l'armée doit se poser, mercredi 10/11 à 11h, au milieu de la cour du collège Teilhard-de-Chardin à Chamalières.

Un court instant, la cour du collège Teilhard-de-Chardin de Chamalières va se transformer en piste d'atterrissage. Les collégiens et les lycéens du secteur doivent accueillir dans la matinée du mercredi 10/11 un hélicoptère Panther de l'aéronautique navale. Une deuxième expérience de ce type après celle de janvier 2017 auprès des jeunes Chamaliérois.

La ville est en effet marraine de la flottille 36F d’hélicoptères militaires de la Marine nationale, basée à Hyères dans le Var. Un jumelage actif depuis 2009 et qui tient compte du fait que le maire de Chamalières, Louis Giscard-d'Estaing, est aussi le président de l'association des Villes marraines des Forces armées.

Objectif : expliquer la démarche de la Marine nationale et créer des vocations 

Au programme, un équipage chevronné a prévu d’effectuer une présentation de leur hélicoptère militaire, ainsi que de leurs missions à travers des échanges et des discussions entre marins, élèves et professeurs. Les conseillers en recrutement du CIRFA Marine Auvergne de Clermont-Ferrand seront également présents lors de cette manifestation. Dans son communiqué, la Marine nationale précise que "cette rencontre entre les "Marins du Ciel" et les collégiens et lycéens de Chamalières, sera aussi l'occasion de (re)découvrir cette histoire particulière et aussi pourquoi l’Auvergne fournit autant de marins, malgré son éloignement géographique des mers et océans".

Un moyen de susciter et entraîner les jeunes à se tourner vers des métiers souvent connus pour leur prestige, mais peu pour leurs missions de terrain. "Chaque année, la Marine nationale recrute et forme plus de 4.000 jeunes marins dont 345 pour l’Aéronautique navale, âgés de 16 à 30 ans, du niveau 3e à bac+5", détaille le communiqué. 

L'Auvergne, une longue tradition d'accueil militaire

Trois autres villes marraines de l'ancienne région Auvergne ont également un rôle symbolique comme Chamalières dans le Puy-de-Dôme avec la Marine nationale, une des cinq composantes des forces armées. Dans l'Allier, la préfecture du département Moulins, est marraine du sous-marin nucléaire d'attaque (SNA) Casabianca. La commune de plus de 3 000 habitants de Lapalisse est elle liée avec le patrouilleur de haute mer (PHM) Commandant Blaison, tout comme Montluçon avec la frégate multi-missions (FREMM) Auvergne.

Le territoire auvergnat compte trois centres de Préparation militaire Marine (PMM) à Cusset, Montluçon et Clermont-Ferrand et plusieurs classes de défense et sécurité globale (CDSG), elles aussi jumelées avec la Marine nationale. Une tradition qui tente de se perpétuer de génération en génération avec une forte culture de formation des forces armées auprès des jeunes en Auvergne. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.