Les portes de la déchetterie de Saint-Ours-les-Roches, dans le Puy-de-Dôme, sont closes. Après l'agression d'un employé lundi 1er octobre, le Syndicat de traitement des ordures ménagères de Pontaumur-Pontgibaud a décidé de marquer le coup. Les grilles resteront fermées pendant une semaine.
 

Lundi 1er octobre, le gardien de la déchetterie de Saint-Ours-les-roches, dans le Puy-de-Dôme, a été agressé en pleine journée. Pour marquer les esprits et dénoncer cet acte de violence, le Syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères (SICTOM) de Pontaumur-Pontgibaud a décidé d'une fermeture provisoire du site. « La déchetterie sera fermée jusqu’au dimanche 7 octobre suite à plusieurs agressions sur les gardiens », peut-on lire sur une affiche disposée à l’entrée du site.
Ce jour-là, le gardien voit quelqu'un descendre dans une benne pour récupérer de la ferraille. Il lui demande alors de ressortir… sans succès.
« Cette personne est allée à l’encontre de l’instruction qui lui a été donnée. Je demande au gardien de prévenir les forces de l’ordre lorsqu’un incident ou une incivilité se déclare. C’est ce qu’a voulu faire le gardien et la personne l'a agressé pour l’empêcher d’appeler les gendarmes », raconte Laurent Battut, président du SICTOM.

 

Blessé à l'épaule et au visage



Blessé à l'épaule et au visage, l'agent s'est vu reconnaître 7 jours d'incapacité temporaire totale de travail (ITT). Les grilles vont rester fermées pendant plusieurs jours. Le gardien, habituellement seul sur le site, n'a volontairement pas été remplacé par le SICTOM.
« On a fait ce choix par solidarité avec l’agent qui a été agressé et pour faire prendre conscience aux usagers, mais également aux autorités en charge de la sécurité et des biens, de la situation dans laquelle nous nous trouvons, par rapport à cette violence que nous subissons », explique le président du SICTOM.

Une façon de marquer les esprits, d'autant plus que les incivilités et les agressions verbales se multiplient depuis quelques mois.
Le syndicat de traitement des déchets a décidé de porter plainte pour tentative de vol et violence sur personne chargée de mission de service public.
Les portes de la déchetterie de Saint-Ours-les-Roches, dans le Puy-de-Dôme, sont closes. Après l'agression d'un employé lundi 1er octobre, le Syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères a décidé de marquer le coup. Les grilles resteront fermées pendant une semaine. Intervenant : Laurent Battut, président du Syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères (SICTOM) de Pontaumur-Pontgibaud.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité