Puy-de-Dôme : une enquête sera ouverte à la suite du suicide d’un enseignant

Lundi 7 octobre, le procureur de la République de Clermont-Ferrand a indiqué qu'une enquête serait ouverte après le suicide d'un enseignant. / © Marion Ptak / France 3 Auvergne
Lundi 7 octobre, le procureur de la République de Clermont-Ferrand a indiqué qu'une enquête serait ouverte après le suicide d'un enseignant. / © Marion Ptak / France 3 Auvergne

Enseignant au lycée professionnel hôtelier de Chamalières, près de Clermont-Ferrand, Laurent Gatier s’est suicidé le 9 septembre. Son fils dénonce des faits de harcèlement. « Il y aura une enquête complémentaire » a indiqué le procureur.
 

Par C.L avec Fabien Gandilhon

Après le suicide le 9 septembre de Laurent Gatier, enseignant au lycée professionnel hôtelier de Chamalières, près de Clermont-Ferrand, la justice semble s’emparer du dossier. Le procureur de la République de Clermont-Ferrand, Eric Maillaud, a indiqué lundi 7 octobre : « Il y aura une enquête complémentaire » afin de déterminer en amont les causes de son suicide. Le fils du défunt, Sébastien Gatier, avait dénoncé des faits de harcèlement. L’étudiant de 20 ans a écrit samedi 5 octobre au procureur de la République de Clermont-Ferrand afin de demander l’ouverture d’une enquête.
 

Un CHSCT extraordinaire

Après avoir reçu les syndicats et le fils du défunt, le recteur de Clermont-Ferrand, Karim Benmiloud, a convoqué une réunion extraordinaire du Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) lundi 7 octobre matin. Il a été acté le principe d’une délégation d’enquête paritaire au sein de l’établissement. Les personnels seront auditionnés.

De son côté, le syndicat SNES évoque « une atmosphère lourde »  qui régnait au sein de l’établissement.
 

Sur le même sujet

Lyon : le procès d'un militant anti-pub, est reporté au 2 juin

Les + Lus