• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Puy-de-Dôme : pourquoi les adeptes de l’escalade et de l’alpinisme manifestent-ils ?

La colère gronde dans la réserve naturelle du Sancy prés du Mont-Dore (Puy-de-Dôme). Grimpeurs et escaladeurs manifestent le 28 avril contre l'interdiction de leur activité. / © France 3 Auvergne/Yann Fournier Passard
La colère gronde dans la réserve naturelle du Sancy prés du Mont-Dore (Puy-de-Dôme). Grimpeurs et escaladeurs manifestent le 28 avril contre l'interdiction de leur activité. / © France 3 Auvergne/Yann Fournier Passard

L'interdiction totale de l'escalade et de l'alpinisme dans la réserve naturelle du Sancy crée la polémique. Dimanche 28 avril, les grimpeurs ont manifesté au Mont-Dore (Puy-de-Dôme). Un rassemblement inédit d’environ 150 personnes brandissant des banderoles pour un "Sancy libre." 

Par BC

"Non à l’interdiction de l’escalade et de l’alpinisme dans le massif du Sancy" : les adeptes de l’alpinisme et de l’escalade se sont rassemblés le 28 avril dans le Val de Courre, prés du Mont-Dore (Puy-de-Dôme).

"Stop à l’arrêté imbécile" : la colère des grimpeurs et des alpinistes de la région se lit sur leurs banderoles. Ce slogan vise le décret d’interdiction de leur activité sur leur lieu de prédilection. Le site du Verrou est situé dans un secteur classé Réserve Naturelle Nationale depuis 2007.

Après dix ans de procédures, l’incompréhension est totale, notamment chez les guides de montagne. Le Conseil National de la Protection de la Nature s’est opposé en juillet 2018 à la pratique de l’alpinisme dans la Réserve Naturelle de Chastreix-Sancy. Pour le CNPN, "elle ne pourrait que constituer une source supplémentaire, même si celle-ci est limitée, de destruction de la flore et de dérangements de la faune à des périodes sensibles."

En manifestant, les mordus de la montagne expriment leur colère et leurs inquiétudes, craignant la disparition de leurs activités dans un secteur qui attire pourtant des milliers de touristes.

Les alpinistes refusent de passer pour des ennemis de la nature : " Il y a des hordes de randonneurs qui passent sur ce site. Il y a des chasseurs, des pêcheurs, des skieurs qui ont un impact beaucoup plus important que les grimpeurs qui sont en général les plus respectueux pour l'environnement" explique Christophe Aurine, un habitué des lieux.

Les défenseurs de l'alpinisme Auvergnat réclament un moratoire et en appelle au Premier Ministre pour trouver un compromis. Ils auront pour avocate Corinne Lepage, ancienne ministre de l'Environnement.
 
Manifestation contre l'interdiction de l'alpinisme et de l'escalade dans le Massif du Sancy
150 personnes ont manifesté le 28 avril au Mont-Dore (Puy-de-Dôme) pour dénoncer l'interdiction de l'alpinisme et de l'escalade dans le Massif du Sancy. Intervenants : Thierry Mompied Grimpeur, Karine Courtois Escaladeuse, Christophe Aurine Grimpeur, Claude Clauzan Alpiniste et Grimpeur, Images de Sancy Monkeys - France 3 Auvergne


 

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : comment la croix d'un cimetière fait capoter un projet de panneaux solaires

Les + Lus