Puy-de-Dôme : un prêtre placé en garde à vue pour des soupçons de viol sur une mineure

Un prêtre du diocèse de Clermont accusé de viol par une jeune femme qui avait 8 ans au moment des faits / © Cyrille Genet - France 3 Auvergne
Un prêtre du diocèse de Clermont accusé de viol par une jeune femme qui avait 8 ans au moment des faits / © Cyrille Genet - France 3 Auvergne

Un prêtre du diocèse de Clermont a été placé en garde à vue puis présenté au parquet vendredi 24 janvier. Une information judiciaire a été ouverte.

Par Cyrille Genet

L’Archevêque de Clermont,  Monseigneur François Kalist a réagi vendredi 24 janvier à la suite de la plainte et de l’enquête de police concernant un prêtre auvergnat en publiant un communiqué sur le site du diocèse. Il indique que "Nous pensons d’abord à la personne victime de ces faits. Nous exprimons la tristesse et la honte de l’Église diocésaine.
Le prêtre incriminé bénéficie de la présomption d’innocence. Par mesure conservatoire, il est relevé de tout ministère
".

Joint par téléphone, son service de presse précise qu’il ne s’exprimera pas sur le sujet avant une conférence de presse prévue mardi 28 à 14 heures 30.

D’après le journal La Montagne, une Clermontoise de 26 ans aurait confié à ses proches en 2017 avoir été violée par le curé d’une paroisse de l’agglomération de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) lorsqu’elle avait 8 ans. L’homme alors âgé de 65 ans au moment des faits aurait entretenu une relation amoureuse avec la grand-mère de la fillette. A la suite d’une plainte déposée en 2018, l’enquête de police a abouti jeudi 23 janvier à la garde à vue du violeur présumé puis à sa présentation le lendemain devant le parquet qui indique qu’il nie en bloc les faits qui lui sont reprochés. L’information judiciaire qui a été ouverte s’efforcera de savoir s’il y aurait d’autres victimes.
 

Sur le même sujet

Les + Lus