Quatre personnes placées en détention dans une affaire d’enlèvement près de Clermont-Ferrand

Publié le
Écrit par Solenne Barlot

Un jeune homme de 22 ans a disparu à Riom, près de Clermont-Ferrand le mardi 18 janvier. Certains éléments laissant penser à un enlèvement ont conduit à l’ouverture d’une information judiciaire. Quatre personnes ont été mises en examen et placées en détention provisoire, selon le parquet.

Après la disparition d’un jeune homme de 22 ans à Riom, près de Clermont-Ferrand, une information judiciaire a été ouverte, indique le parquet de Clermont-Ferrand, confirmant une information de La Montagne : « C’est un peu compliqué de savoir s’il s’agit d’une disparition inquiétante ou d’un enlèvement. On ne sait pas grand-chose. Des témoins auditifs, dans un premier temps, ont entendu un grand bruit. L’un d’eux s’est précipité à sa fenêtre et a vu deux véhicules qui s’étaient percutés. Il a vu les gens du véhicule de derrière sortir et embarquer le conducteur du véhicule de devant. Ils sont ensuite partis », raconte Eric Maillaud, procureur de la République.

Un habitant de Lempdes

Les forces de l’ordre ont ensuite identifié la voiture restée sur place : « Elle était abimée et les portières ouvertes. Le propriétaire du véhicule ne correspond pas à la personne disparue, c’est quelqu’un qui n’a pas le même âge. Il appartenait en fait, a priori, à son père. Les enquêteurs pensent donc que c’est le fils qui aurait été enlevé. Dans quel cadre, on n’en sait rien. Cela pourrait se passer sur fond de trafic de stupéfiants mais sans plus d’informations à ce stade », précise le procureur. Le logement du disparu a été repéré à Lempdes. Il reste vide à ce jour, les enquêteurs ne sont pas encore parvenus à retrouver la trace du jeune homme.

Quatre hommes mis en examen

Une information judiciaire a été ouverte, car les forces de l’ordre ont identifié 4 personnes qui pourraient avoir un lien avec cette disparition : « Ils ont un lien avec la personne disparue. On a pu établir que le disparu était chez eux peu de temps auparavant », indique Eric Maillaud. Les individus ont été mis en examens. Il s’agit de 4 ressortissants albanais en situation irrégulière, selon le procureur. Le disparu est, lui aussi, de nationalité albanaise. « Ils contestent y être pour quoi que ce soit. Ils admettent avoir vu cette personne le soir même mais indiquent qu’elle serait repartie. Ils affirment ne pas savoir où elle est allée », affirme le procureur. Les mis en examen ont été placés en détention provisoire et les recherches se poursuivent pour retrouver le jeune homme.