Risque de listeria : attention à ne pas consommer ces lots de saint-nectaire AOP fermier

Des lots de saint-nectaire AOP fermier sans marque font l’objet d’un rappel. Ces produits présentent un risque de listeria. Ils ont été commercialisés dans plusieurs points de vente en France, principalement en Auvergne.

Si vous avez du saint-nectaire dans votre frigo, ouvrez l’œil. Depuis le mercredi 31 mai, des lots de saint-nectaire AOP fermier sans marque font l’objet d’un rappel. Ils sont commercialisés sous l’étiquette « saint nectaire AOP fermier-Le Buron ». Ces produits peuvent contenir des listeria monocytogènes, l’agent responsable de la listériose.
Les lots ont été mis en vente entre le 26 avril et le 26 mai dernier, dans la France entière.
Leur date limite de consommation est comprise entre le 10 mai et le 8 juin.
Ces lots ont été mis en vente dans plusieurs enseignes : Grand frais, Fresh, Monmarche.fr et Bancofresco (Italie). 

En Auvergne, plusieurs points de vente sont concernés : à Thiers, Malauzat, Lempdes, Aurillac, Clermont-Ferrand et Brives-Charensac. 
Voici ci-dessous la liste des magasins concernés.

Des risques pour la santé

Le site des alertes de produits dangereux Rappel Conso précise : « Les personnes qui auraient consommé les « produits » mentionnés ci-dessus et qui présenteraient de la fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête, et des courbatures, sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation. Des formes graves avec des complications neurologiques et des atteintes maternelles ou fœtales chez la femme enceinte peuvent également parfois survenir. Les femmes enceintes ainsi que les personnes immunodéprimées et les personnes âgées doivent être particulièrement attentives à ces symptômes. La listériose est une maladie qui peut être grave et dont le délai d'incubation peut aller jusqu'à huit semaines ». Il est recommandé de ne plus consommer ces produits et de les rapporter au point de vente.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité