Rugby, Top 14 : ASM – Stade Français, Clermont s’impose à domicile 29 à 19

Greg Laidlaw a été déterminant pour la victoire de l'ASM recevant le Stade Français / © Thierry Zoccolan - AFP
Greg Laidlaw a été déterminant pour la victoire de l'ASM recevant le Stade Français / © Thierry Zoccolan - AFP

En battant le Stade Français par 29 à 19 samedi 25 janvier, l’ASM retrouve la 6ème place du classement du top 14 de rugby. Les Clermontois avaient pourtant très mal débuté la partie avant de reprendre le dessus.

Par Cyrille Genet

Une semaine après la victoire face aux Harlequins en Champions Cup, l’ASM se devait de confirmer en Top 14. La victoire des Auvergnats au stade Marcel Michelin de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) face au stade Français sur le score de 29 à 19 leur permet de revenir provisoirement à la 6ème place qui leur permettrait de poursuivre la compétition des phases finales.

Comme elle en a l'habitude cette saison, l'ASM a mal entamé son match, réduite à 14 dès la 5e minute. Deux minutes après, Waisea Nayacalevu marquait entre les poteaux. Et il aura fallu un miracle pour que Lester Etien ne marque pas un second essai à la 10e minute après un festival de James Hall. Plus fringants et agressifs, les Parisiens menaient logiquement de 13 points à la 20e puis la botte de Morgan Parra a récompensé le travail des avants clermontois en mêlée fermée dans un match haché et moyen. L'imprécision de Camille Lopez pour trouver les touches et le déchet collectif n'ont pas permis aux Clermontois de réagir plus rapidement. Mais la rentrée de Jake McIntyre à la 49e a donné de la fraîcheur au jeu clermontois et fait basculer le match.

A la 56e l'ouvreur australien, après une charge de George Moala, a déchiré la défense parisienne pour marquer l'essai libérateur. Avec la transformation de Laidlaw, les Jaune et Bleu ont égalisé. McIntyre a fait parler sa vista et sa vitesse sur les temps forts clermontois pour mener l'ASM vers un succès très long à se dessiner. En fin de partie, les joueurs de la capitale, longtemps devant au score puis dans le bonus défensif, ont perdu pied et encaissé un second essai par Peceli Yato qui a définitivement scellé le match.

Pour Franck Azéma, l’entraîneur en chef de l’ASM: C'est difficile mais c'est gagné. Quand tu peux te sortir d'un match comme celui-là, cela compte double. C'est bon pour la confiance du groupe. On savait que ce serait costaud, les Parisiens ont fait reposer leurs joueurs depuis plusieurs semaines. Cela a tapé fort mais petit à petit on est revenu avec l'apport des joueurs entrants. Greig (Laidlaw) et Jake (McIntyre) ont fait une très bonne rentrée. On savait que Morgan (Parra) et Camille (Lopez) étaient à bout. Cela me fait plaisir pour ces joueurs car je ne les ménage pas et ils font de grosses semaines avec le groupe à l'entraînement. On va avoir dix jours pour recharger les batteries et repartir de l'avant".

Au coup de sifflet final, l’ASM est 6ème au classement provisoire de la 14ème journée du championnat, mais devra attendre le résultat du match Toulouse-Bordeaux dimanche 26 à 16h50, Toulouse n’ayant que 2 points de retard sur les Auvergnats.
 

Sur le même sujet

Les + Lus