Saracens-ASM : les supporters finalement autorisés à assister au match

Publié le Mis à jour le
Écrit par Brigitte Cante

La colère des supporters de l’ASM Clermont Auvergne a finalement été entendue par le club des Saracens. Dans un communiqué publié dans la matinée du lundi 11 décembre, le club des Saracens a annoncé la levée du huis clos initialement prévu. Le stade sera bien ouvert aux fans.

La colère des supporters de l’ASM Clermont Auvergne a finalement été entendue par le club des Saracens. Dans un communiqué publié dans la matinée du lundi 11 décembre, le club renonce au huis clos initialement prévu et annonce que le stade sera bien ouvert aux fans.





Le président de l'ASM Clermont Auvergne Eric de Cromières a immédiatement fait part de son "soulagement."



Le match entre les Saracens et l'ASM se jouera en présence des supporters, lundi 11 décembre. La réaction d'Eric de Cromières, président de l'ASM


Le report du match, puis le huis clos décrété dimanche soir, ont provoqué un tollé parmi les supporters et le staff de l’ASM Clermont Auvergne. Sur les réseaux sociaux, la colère et l’incompréhension se sont vite répandues.



LA REACTION DES SUPPORTERS CLERMONTOIS



Les supporters de l'ASM pourront finalement assister au match de Coupe d'Europe contre les Saracens. Le huis clos a été levé lundi 11 décembre en milieu de matinée. La réaction de Thierry Fraisse, président de l'interclub des supporters.


A Londres, l’Allianz Park, fermé en raison des chutes de neige le dimanche 10 décembre, sera donc accessible pour la rencontre choc de la Coupe d’Europe le lundi 11 à 18h30 heure française (17h30 heure locale).





S’amuser avec nos supporters comme avec de vulgaires jouets





Report, huis clos, changement d’horaire : autant de rebondissements qui ont agacé l’ASM, les joueurs et les supporters. Sur son site internet, le club clermontois est revenu sur cette « situation absurde ».  Le club qui indique que « L’ensemble du staff sportif et les joueurs sont profondément affectés par le peu d’intérêt porté à leurs supporters tout au long de ce week-end et tâcheront d’y trouver une source de motivation supplémentaire lors de la rencontre à venir ».



Dans un communiqué au titre très explicite : « 24 heures d’attente, pas de consultation et des informations contradictoires ! », le club rappelle  qu’il « n’a jamais été invité à la table des négociations et doit s’adapter à l’incompétence des pouvoirs publics et des Saracens à organiser cet évènement sportif majeur comme cela est pourtant signifié dans le cahier des charges de la compétition… Le tout au détriment de la préparation sportive des joueurs et en « s’amusant » avec nos supporters comme avec de vulgaires jouets ».





De son côté, l'EPCR, par la voix de son président Vincent Gaillard, a expliqué lundi 11 décembre que tout avait été fait pour gérer au mieux une situation météorologique complexe.



Vincent Gaillard, président de l’EPCR, l'European Professional Club Rugby.




Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité