• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Si Michelin m’était contée

Si Michelin m’était contée
La saga de l’entreprise Michelin mise en scène dans les allées de son musée le temps d’une soirée, c’était la proposition de la manufacture de pneumatiques clermontoise pour faire revivre les grands moments de son histoire. Intervenants : Stpéhane Nicolas, responsable de l'Aventure Michelin; Sylvian Gauthier, metteur en scène compagnie Elixir - Reportage : Christian Lamorelle, Arthur John, Alexandre Jais. Montage : Benoit Courtine.

La saga de l’entreprise Michelin mise en scène dans les allées de son musée le temps d’une soirée, c’était la proposition de la manufacture de pneumatiques clermontoise pour faire revivre les grands moments de son histoire.

Par Cyrille Genet

Les frères Michelin, les fondateurs, en pleine réflexion, Elisabeth Pugh-Barker, la nièce du savant écossais Macintosh qui a découvert que le caoutchouc est soluble dans le benzène, le cycliste Charles Terront qui testa en course le premier pneu démontable, des personnages que les visiteurs de l’Aventure Michelin, le musée de la firme ont pu croiser. Une fiction bien entendu rendue possible grâce à la collaboration avec la compagnie Elixir. "Ces personnages vont pouvoir s’animer, sortir des images qui sont traditionnellement en noir et blanc et on va pouvoir les voir revivre" explique Stéphane Nicolas, le responsable de l’Aventure Michelin.
Pour les comédiens, c’était une proposition intéressante même s’il y avait les impératifs de respecter la réalité historique des personnages : "on a découvert une super belle histoire de Michelin", raconte Sylvain Gauthier, le metteur en scène de la compagnie Elixir, " je comprends un peu mieux l’attachement des Clermontois à Michelin, à ce que ça peut représenter. Et c’est un sacrée aventure d’essayer d’être dans le réalisme historique".

Sur le même sujet

Ce 23 septembre, Federica a percé le dernier mur

Les + Lus