Sommet de l’Elevage de Clermont-Ferrand : le rendez-vous incontournable des candidats à la présidentielle

Publié le Mis à jour le
Écrit par C. L avec Julien Teiller
Mercredi 6 octobre, le candidat divers droite Xavier Bertrand était en visite au Sommet de l'Elevage de Clermont-Ferrand.
Mercredi 6 octobre, le candidat divers droite Xavier Bertrand était en visite au Sommet de l'Elevage de Clermont-Ferrand. © THIERRY ZOCCOLAN / stf / AFP

Le Sommet de l'Elevage de Clermont-Ferrand est un événement à ne pas manquer pour les candidats à l'élection présidentielle. Ce mercredi 6 octobre, ils étaient trois à parcourir les allées du salon : Arnaud Montebourg, Fabien Roussel et Xavier Bertrand. Jeudi, c'est Marine Le Pen qui est attendue.

Le Sommet de l’Elevage de Clermont-Ferrand est un passage obligé pour les candidats à l’élection présidentielle. Au milieu des vaches de race Aubrac, le Bourguignon Arnaud Montebourg avance. L'ancien ministre de l'Economie, devenu entrepreneur dans l'agro-alimentaire, se sent une âme de paysan. Arnaud Montebourg, candidat divers gauche à l'élection présidentielle, explique : « Dans la viande, dans le lait, nous avons besoin de faire ce qui a été réussi dans la viticulture, peut-être aussi dans les fruits et légumes. On voit que quand vous avez un nombre considérable d’agriculteurs face à quatre centrales d’achat, il faut s’organiser. Et là, la discussion n’est tout de suite plus la même. Les prix et les quantités sont gérés collectivement par la coopération ».


Il précise : « Le Sommet de l’Elevage est d’abord un rendez-vous exceptionnel avec une profession qui s’interroge sur son avenir. Les prix ne permettent pas aux éleveurs de vivre de leur travail. Un pays qui a piétiné sa fonction nourricière qui est l’agriculture est un pays qui doit se transformer dans ses mentalités ».
 

durée de la vidéo : 02min 02
Sommet de l’Elevage de Clermont-Ferrand : le rendez-vous incontournable des candidats à la présidentielle ©Julien Teiller / Geraldine Chaine / Benoît Courtine

Des mesures sur les importations

Sur le stand du premier syndicat agricole du pays, la FNSEA, on assiste à un échange entre le candidat communiste et la présidente Christiane Lambert. Fabien Roussel, candidat PCF à l'élection présidentielle, souligne : « Les premières mesures qui sont à prendre tout de suite sont d’arrêter l’importation de produits agricoles qui viennent de l’étranger et qui ne respectent pas les normes sanitaires, sociales et environnementales que l’on exige de nos agriculteurs. La moindre des choses est que ce que nous importons ait les mêmes clauses et les mêmes normes que nous demandons à nos agriculteurs français ». Il ajoute : « Entre le Salon de l’Agriculture à Paris et le Sommet de l’Elevage à Clermont-Ferrand, si on veut défendre une alimentation saine pour tous, les agriculteurs et les produits français, il faut passer par ici et parler avec ceux qui nous nourrissent ».
 

Des actions sur les revenus

Pour les candidats de tous bords, un plat unique au menu : le revenu des agriculteurs. Il s’agit d’une véritable préoccupation, mais sans véritables solutions. Xavier Bertrand, candidat divers droite à l'élection présidentielle, indique : « Il y a la question des prix et la question des charges. La première action porte sur les revenus. L’Etat ne peut pas intervenir directement sur le prix des engrais, sur le prix des aliments. En revanche, sur les charges sociales et fiscales, oui. Encore une fois, quelle est la logique ? De récompenser ceux qui travaillent et plus largement, de reconnaître le rôle de l’agriculture ». Le candidat de la droite a souhaité que son camp se rassemble "vite", après un sondage qui porte le polémiste et candidat putatif Eric Zemmour au second tour de la présidentielle. "Les électeurs de la droite et du centre nous envoient un message : Entendez-vous, rassemblez-vous le plus vite possible. Ce message je l'ai entendu, ce message je le porte également. Sauf qu'il faut aussi qu'on soit tous à l'entendre, à l'entendre clairement", a déclaré le candidat. La route de l'Elysée passe par le Sommet de l’Elevage. Les candidats vont s'y succéder, pour prendre, en quelques heures, le pouls du monde rural. Marine Le Pen, candidate du Rassemblement national, est attendue jeudi 7 octobre dans les allées de l’évènement.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.