• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Tournoi des 6 nations. Vahaamahina : “J'essaie de faire mon chemin”

Sébastien Vahaamahina fait partie, avec Iturria et Penaud, des 3 joueurs de l'ASM Clermont Auvergne qui débuteront le match contre l'Irlande, dimanche 10 mars, dans le tournoi des 6 nations. / © GLYN KIRK / AFP
Sébastien Vahaamahina fait partie, avec Iturria et Penaud, des 3 joueurs de l'ASM Clermont Auvergne qui débuteront le match contre l'Irlande, dimanche 10 mars, dans le tournoi des 6 nations. / © GLYN KIRK / AFP

Le timide 2e ligne de l’ASM Clermont Auvergne Sébastien Vahaamahina, l'un des joueurs confirmés du XV de France du haut de ses 27 ans et 39 sélections, n'arrive cependant pas à se "projeter" sur sa place dans le groupe et à savoir "ce que les autres pensent de" lui, a-t-il déclaré jeudi 7 mars.
 

Par AFP

Interrogé par la presse sur son rôle au sein des Bleus avant le déplacement dimanche 10 mars à Dublin dans le Tournoi des six nations, le taiseux Vahaamahina, deuxième ligne de l’ASM Clermont Auvergne, a pris quelques secondes de réflexion avant de répondre : "Franchement, je n'arrive pas à me projeter. Je sais que je fais partie des plus anciens mais je n'arrive pas vraiment à me dire ce que les autres pensent de moi." "J'essaie de faire mon chemin. Je suis conscient que je fais partie des plus anciens, qu'il faut que j'arrive à prendre plus de recul et à aider le groupe des leaders qu'on a à faire avancer l'équipe" a-t-il poursuivi.

Il a reconnu devoir forcer son caractère réservé pour cela: "C'est sûr que ce n'est pas naturel. Déjà parler c'est... Mais il y a du progrès."
Le joueur de Clermont est également revenu sur sa double passe sautée manquée qui a offert la victoire au pays de Galles en fin de match en ouverture du Tournoi (24-19).
"Si j'étais énervé ? Oui. Je me suis dit : "pourquoi j'ai fait ça ?! "Mais si je m'arrête à ça je ne vais jamais avancer. Ce n'est pas parce que j'ai fait une passe sautée que je vais m'arrêter de faire des passes" a-t-il expliqué.
"Ce n'était pas le bon choix, c'est sûr. La prochaine fois, peut-être que je la referai, mais avec le meilleur choix possible" a-t-il ajouté.

 

Sur le même sujet

Toujours sans nouvelles de Lorraine, disparue dans le Rhône

Les + Lus