"Tous les 10 mètres on nous demandait un selfie", un jeune supporter du XV de France fait le buzz après avoir "séché" les cours

Il s'appelle Paul et il n'est pas près d'oublier ce dimanche 10 mars. Ce jeune supporter du XV de France a fait le voyage pour assister à la victoire des tricolores au Pays de Galles. Il a aussi fait le buzz sur les réseaux sociaux, avouant sur un panneau qu'il avait "séché" les cours ce lundi.

Un jeune supporter du XV de France fait le buzz sur les réseaux sociaux depuis 24 heures. Il avait décidé de sécher les cours pour assister au match à Cardiff. Il s'est excusé sur grand écran et devant le monde entier. 

Des excuses originales

Pour Paul et son père Nicolas, c'est l'heure du retour vers Montastruc la Conseillère, une commune située au nord est de Toulouse. Ils viennent de passer 24 heures de folie : "Dans Cardiff et dans l'aéroport, on ne faisait pas 10m sans qu'on nous demande un selfie", raconte Nicolas Ribière. 

Si son fils Paul, âgé de 14 ans, licencié au Girou Tarn et scolarisé en 3ème au collège de Montastruc, a fait sensation, c'est parce qu'il s'est excusé d'avoir "séché" les cours ce lundi sur un panneau brandi lors de la rencontre et diffusé sur écran géant. " Passer sur l'écran géant, c'est tout ce qu'on cherchait", reconnaît le papa. "Mais un membre du staff de l'équipe de France l'a également pris en photo."

Soutenu par le maire et le collège

La photo du jeune adolescent a été partagée par France Rugby sur les réseaux sociaux et a fait le tour du monde. Même le maire de Montastruc-la-Conseillère s'est saisi de l'affaire accordant ses excuses au jeune homme qui devrait donc éviter les heures de colle à son retour. 

"C'est incroyable cette histoire, ça nous fait beaucoup rire", confie Nicolas Ribières. "On a reçu des messages du collège, du CPE. Tout le monde s'est relayé l'information. Et c'était bienveillant du style on t'excuse ou c'était pour la bonne cause."

Buzz sur les réseaux sociaux

Car le papa l'avoue : "On a acheté les billets il y a 6 mois et on savait qu'il manquerait une journée de classe. On a même menti pour son absence aujourd'hui. Alors on se sentait un peu coupable. C'est pour cela qu'on a voulu ces excuses sur ce carton avec un message respectueux."

"L'excuse bidon est maintenant révélée au grand jour et on sait que demain c'est fini", rajoute Nicolas Ribière. Paul va reprendre les cours ce mardi mais son coup d'éclat à Cardiff, relayé par les bleus, a été vu par plus de 110 000 personnes sur X (anciennement Twitter) et partagé par 2500 utilisateurs de Facebook.