Vélo : quand un savoir-faire presque oublié renaît en Auvergne

Publié le
Écrit par G.G avec Yoann Dorion

En reconversion ou en recherche d'emploi, ils être formés à un savoir-faire presque disparu en France, celui de la réalisation de cadres de vélo. Une formation dispensée près de Clermont-Ferrand.

Une PME de Beaumont, près de Clermont-Ferrand, a décidé de faire renaitre un savoir-faire presque disparu en France. Celui de la réalisation de cadres de vélo. Julien Leyreloup, le créateur et le gérant de l’entreprise Victoire, explique comment il est arrivé à ce projet.

"L’idée première c’était de trouver une entreprise locale qui puisse me fabriquer des cadres de vélo. Et au bout d’un an de recherches, je me suis rendu compte qu’il n’y avait plus ce savoir-faire. À ce moment-là, il a fallu le faire renaître. Maintenant qu’on l’a acquis, il faut réussir à le transmettre pour pouvoir continuer d’avancer", explique l’entrepreneur. 

Des personnes auvergnates vont être formées à un savoir-faire presque disparu en France, celui de la réalisation de cadres de vélo. Une formation effectuée près de Clermont-Ferrand. ©France 3 Auvergne / Yoann Dorion

Dix personnes engagées dans la première formation

La transmission va se faire par l’intermédiaire de l’AFPA, l’agence nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes. Dès février prochain, cette formation inédite en France permettra à dix personnes, en demande d’emploi ou en reconversion dans la région Auvergne Rhône-Alpes, de devenir cadreur cycle. “Cela intéresse vraiment des jeunes et des personnes jusqu’à une cinquantaine d’années. C’est vraiment la passion (du vélo) qui fait venir ces personnes à cette formation de cadreurs", remarque Véronique Chollet, directrice des centres de l’AFPA du Puy-de-Dôme. 

Un métier qui demande un certain nombre de compétences. “L’idée, c’est vraiment de partir du tube pour arriver à un cadre complet qui va servir à monter un vélo", décrit Julien Leyreloup.

Créer "une émulation vers le vélo made in France"

Cette formation est financée à 80% par la région Auvergne Rhône-Alpes qui souhaite investir dans la filière des mobilités durables. “Je crois que nous avons une histoire, nous avons de grands champions, nous avons des paysages qui se prêtent à la pratique du vélo en Auvergne. Et nous souhaitons faire d’Auvergne Rhône-Alpes la grande région du vélo, en développant une filière économique. Il y a de nombreuses entreprises, 400 emplois directs, 4 700 emplois indirects, nous avons tout pour faire de cette région, une grande région du vélo", explique Jean-Pierre Brenas, conseiller régional Auvergne Rhône-Alpes. 

Par cette formation, Julien Leyreloup espère créer "une émulation vers le vélo made in France" pour ne plus devoir importer des cycles de l’autre bout du monde. "L'objectif c’est vraiment de transmettre le savoir-faire. Tous les stagiaires à l’issue de cette formation ne vont pas forcément venir travailler chez nous. Mais, il y en a qui vont travailler chez nos confrères, d’autres qui vont créer leur propre entreprise", conclut-il. 

Avec ce type d’initiative, l’intérêt grandissant, pour les déplacements et les activités en vélo, n’est pas près de s’essouffler.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité