VIDEO. ASM Clermont Auvergne – Toulouse : tous les essais du match (20-20)

Dimanche 23 décembre au stade Marcel Michelin, Clermont a concédé ses premiers points à domicile, face à Toulouse (20-20). / © THIERRY ZOCCOLAN / AFP
Dimanche 23 décembre au stade Marcel Michelin, Clermont a concédé ses premiers points à domicile, face à Toulouse (20-20). / © THIERRY ZOCCOLAN / AFP

Une pénalité passée par Thomas Ramos à la sirène a permis à Toulouse, qui alignait pourtant une équipe "bis", d'arracher le résultat nul (20-20) sur le terrain du Marcel-Michelin de l’ASM Clermont Auvergne, dans le match au sommet de la 12e journée de Top 14 dimanche 23 décembre.
 

Par AFP

L'ASM Clermont-Auvergne est ainsi accrochée à domicile pour la première fois cette saison et devra attendre la prochaine journée pour pouvoir devenir champion d'automne. Grâce à ce match nul (20-20), dimanche 23 décembre au stade Marcel-Michelin de Clermont-Ferrand, les Toulousains, qui n'alignaient que trois titulaires par rapport à leur dernière rencontre (Placines, Madaule, Ramos), restent 2e (40 pts) à trois longueurs de l'ASM. Invaincu depuis le 29 septembre et une défaite contre Castres à domicile (22-26), le Stade toulousain compte toujours trois points d'avance sur La Rochelle (3e, 37 pts), et quatre sur le Racing 92 (36 pts).
La dernière fois que Toulouse avait aligné une équipe remaniée, il avait perdu pied à Montpellier (66-15). Cette fois, après avoir été menés 17-3 à la mi-temps, les hommes d'Ugo Mola ont attendu la fin pour arracher le match nul.

Juste avant cette pénalité après la sirène, ils avaient préféré opter pour une pénaltouche pour tenter d'enlever une victoire longtemps inespérée. Sans succès. Mais cette ultime pénalité, bien placée, a finalement permis à Ramos, qui a réussi un sans faute, de remettre les deux équipes à égalité (80e+3).
Alors qu'ils menaient largement à la mi-temps, les Clermontois se sont faits reprendre à la marque par une formation toulousaine qui a su mettre à profit une large possession du ballon.
Pourtant, malgré quelques soucis en mêlée contraignant l'entraîneur Franck Azéma à remplacer Etienne Falgoux par Loni Uhila dès la 28e minute de jeu, les Auvergnats ont eu, en première période, l'effet d'un rouleau compresseur ballon en main, faisant chanceler régulièrement les Haut-Garonnais au rythme de leurs accélérations successives.
Malgré un jeu égal en termes de possession et d'occupation avant la mi-temps, Clermont a su faire la différence sur ses temps forts grâce aux essais de Naqalevu (7e) et Betham (26e).

En seconde période, les Toulousains ont privé leurs adversaires de ballon et fait le siège devant la ligne d'en-but des Auvergnats, obtenant un premier essai par Lebel transformé par Ramos (56e).

L'élan des joueurs d'Ugo Mola est alors cassé dans la foulée par la blessure à la jambe gauche de Selevasio Tolofua - particulièrement en vue depuis son entrée dix minutes plus tôt.
Mais les Toulousains ont néanmoins réussit l'exploit de se remettre dans la partie et de revenir à trois longueurs des Clermontois après un essai de Romain N'Tamack (70e, 20-17).

Chahutée, l'ASM aurait pu assurer sa victoire lorsque Romain N'Tamack réussit une interception que l'on imagine alors décisive. Seul face à trois Toulousains, Peter Betham réussissait alors une action déterminante sur la fin de la partie en éjectant le ballon des mains d'Arthur Bonneval à cinq minutes de la fin de la rencontre (75e).
 

Sur le même sujet

Gérard Collomb sur la candidature à la Métropole de David Kimelfeld

Les + Lus