VIDEO. Des sièges rénovés dans le Puy-de-Dôme pour les députés de l’Assemblée nationale

Publié le
Écrit par C. L avec Laurent Pastural

Basée à Aulnat, près de Clermont-Ferrand, l'entreprise Techno Logistique a décroché la rénovation des fauteuils de l'Assemblée nationale. Quelque 577 sièges sont à restaurer avant l'élection des nouveaux députés le 19 juin.

Un travail méticuleux. Chef de l’atelier chargé de rénover les fauteuils de l’Assemblée nationale, Simon Zanga a le sens du détail. Son équipe est chargée de restaurer les assises et les accoudoirs. L’entreprise Techno Logistique est basée à Aulnat, près de Clermont-Ferrand. Simon explique : « Quand ça sort du moule, il y a des trajets qui restent. On va tranquillement enlever l’arrête. Les accoudoirs passent d’un état plastique à un état en bois. On change avec une matière plus solide. Elle est aussi plus confortable car nous avons ajouté une lame de mousse sur le trajet de l’accoudoir ».  
   

Des fauteuils plus confortables

Ces éléments de mobilier arrivent ici bien usés par les nombreuses sessions parlementaires. Simon et ses camarades d’atelier sont fiers du travail accompli. Il poursuit : « Il n’y a pas photo. On espère qu’ils vont adorer. C’est deux fois plus confortable que les ancienne pièces ».

Un savoir-faire reconnu

Fondée en 1997 Techno Logistique a été rachetée en 2008 par Frédéric Lagouarre. Et avant de remporter l’appel d’offre de l’Assemblée nationale l’entreprise avait déjà pour clients la SNCF, le château de Versailles ou plus près de nous l’opéra de Clermont-Ferrand. Frédéric indique : « Pour nous faire confiance, il a fallu démontrer ce qu’on était capables de faire. Ce projet-là est prestigieux mais il y a aussi des questions de disponibilité de la salle qui font qu’on est capables de se mettre au service de l’Assemblée nationale ».      

Un travail précis

L’entreprise assure aussi le démontage et le remontage des sièges dans l’hémicycle. Et ça c’est notamment Arnaud Uveakovi qui s’en charge. Arnaud souligne : « Les gens sont très pointilleux. Ils vérifient tout l’aspect du siège. Ils regardent vraiment tout, tout ce qui peut être filoché par les petites coutures ». Tout est vérifié et tout sera prêt pour accueillir les députés élus les 12 et 19 juin prochains.