VIDEO. Quand le chanteur Christophe se confiait après avoir enflammé la scène d'Europavox à Clermont-Ferrand

Le chanteur Christophe s'est éteint à l'âge de 74 ans. / © MaxPPP/Frédéric Marquet
Le chanteur Christophe s'est éteint à l'âge de 74 ans. / © MaxPPP/Frédéric Marquet

Le chanteur Christophe, interprète des Mots bleus et d'Aline, est décédé à l'âge de 74 ans dans la nuit de jeudi à vendredi 17 avril. En juin 2016, il avait interpreté son album "Les vestiges du chaos" au festival Europavox à Clermont-Ferrand et nous avait accordé une interview.

Par D.Cros

Le chanteur Christophe s’est éteint, à l’âge de 74 ans, dans la nuit de jeudi à vendredi 17 avril. Son épouse Véronique Bevilacqua a indiqué, à l’AFP, qu’il était décédé des suites d’un emphysème, une maladie pulmonaire. Elle précise que "malgré le dévouement sans faille des équipes soignantes, ses forces l’ont abandonné". Il avait été hospitalisé et admis en réanimation le 26 mars dans un hôpital à Paris, pour insuffisance respiratoire. Puis, Daniel Bevilacqua de son vrai nom, avait été transféré dans un hôpital de Brest où il est décédé.

"Je veux être grand dans ma différence"

Le public auvergnat a encore en tête son passage au festival Europavox à Clermont-Ferrand en juin 2016. Le chanteur avait interprété sur scène les onze titres de son dernier album "Les Vestiges du Chaos" avant de reprendre ses plus grands succès, l’incontournable Aline ou encore Les Marionnettes, dans un mode plus intimiste. Après avoir enflammé la scène, il nous avait accordé à 1 heure du matin. Un entretien sans chichi, tout en poésie...
 

"Je suis très content d’être là" avait-il commencé par dire. Personnage mythique de la scène musicale française et artiste complet, Christophe a toujours su réinventer sa musique. Il avait expliqué : "Je sais que les gens aiment mon nouvel album donc ils viennent pour le voir. Je leur donne cela. C’est pour cela aussi qu’à un moment je glisse aux gens de ma génération qu’il va y avoir des surprises. J’aime la fête, je suis un forain. C’est comme des tours de manège". Il avait également ajouté : "Moi ce que j’aime c’est ce qui me donne de la matière qui déclenche quelque chose en moi. Aline, Les mots bleus, ce sont des choses qui m’ont inspiré dans ma vie. J’ai écrit en 3 minutes. Là, j’ai mis 7 ans pour faire cet album, les gens pensent que j’ai mis 7 ans à l’écrire, mais ce n’est pas du tout ça l’histoire. Le prochain album, je devrai le faire plus rapidement certes. Mais je préfère ne pas faire d’album que de faire une merde".

Sur scène, il avait été très complice avec le public en l'invitant régulièrement à chanter avec lui. "Je ne suis pas un mec de scène, comme Johnny Hallyday par exemple. Je veux être grand dans ma différence. Etre comme j’ai envie d’être. Je fais au moins 150 concerts. Ce qui m’intéresse en plus du concert c’est de me promener dans les villes. Je ne suis à pas Clermont-Ferrand uniquement par ce que j’ai une date. Je viens chanter et je fais une promenade. J’ai habité dans un petit village que je vais aller revoir. Riom, Châtel-Guyon aussi … J’allais me baigner au Gour de Tazenat".

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus