Zone à faibles émissions : ce qui change à Clermont-Ferrand à partir du 1er juillet

A compter du 1er juillet, une ZFE, zone à faibles émissions, va voir le jour à Clermont-Ferrand. Pour le moment, les voitures particulières et les motos ne sont pas concernées. Cependant, elles devront arborer une vignette Crit’air. On vous explique tout.

C’est un cap qui va bientôt être franchi à Clermont-Ferrand. A partir du 1er juillet, une ZFE, zone à faibles émissions va voir le jour dans la capitale auvergnate. L’idée est de définir un périmètre dans lequel certains types de véhicules, considérés comme trop polluants, n’ont pas le droit de rouler et de stationner. Dans un premier temps, la ZFE concernera uniquement un périmètre défini.

Certains véhicules interdits de circulation

A ce stade, seuls les véhicules professionnels de transport de marchandises relevant de la catégorie « non classés » des certificats Crit’air, autrement dit immatriculés avant le 30 septembre 1997 (véhicules utilitaires légers) ou avant le 30 septembre 2001 (poids-lourds), seront interdits de circulation et de stationnement dans ce périmètre. Cela représente environ 600 véhicules sur le territoire métropolitain.

L'obligation d'arborer la vignette Crit'air

Les voitures particulières et motos sont exclues du dispositif et pourront donc circuler librement. Toutefois, tous les véhicules immatriculés circulant et stationnant dans la ZFE, y compris les deux roues, auront l’obligation d’arborer une vignette Crit’air. Les particuliers propriétaires de véhicules utilitaires légers relevant de la catégorie « non classés » et non affectés à un usage professionnel pourront continuer à circuler sous réserve de demander une dérogation. La première année de fonctionnement de la ZFE sera pédagogique et ne donnera pas lieu à verbalisation. De plus, des aides seront mises en place par Clermont Auvergne Métropole, cumulables avec celles de l’État, pour accompagner financièrement les professionnels dans leur transition vers des catégories de véhicules à faibles émissions (GNV, GPL, électrique, hydrogène).

Comment se procurer la vignette

La vignette Crit’air doit être achetée uniquement sur le site officiel  : il est le seul site apte à les délivrer. Elle coûte 3,62 euros. Il n’existe pas de vignette Crit’air « non classés. » Les véhicules sans vignette seront donc considérés de fait comme « non classés ».