Coronavirus : en Auvergne, certains ont de drôles d'idées pour ne pas s'ennuyer pendant le confinement

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aurélie Albert
Robin Bar et Pauline ont trouvé un moyen pour continuer leur passion même pendant le confinement lié au coronavirus COVID 19 à Clermont-Ferrand. Attention, ils ont doublé la sécurité et ce n'est pas à reproduire chez soi.
Robin Bar et Pauline ont trouvé un moyen pour continuer leur passion même pendant le confinement lié au coronavirus COVID 19 à Clermont-Ferrand. Attention, ils ont doublé la sécurité et ce n'est pas à reproduire chez soi. © Robin Bar

Sur les réseaux sociaux, les idées ne manquent pas pour ne pas s'ennuyer pendant le confinement lié au coronavirus COVID 19. Certains internautes sont très créatifs et parmi eux bon nombre d'Auvergnats. En voici quelques exemples. 

Cela fait plus de 20 jours que la France est confinée pour se préserver du coronavirus COVID 19. Après avoir épuisé toutes les recettes du placard, tous les jeux de société de notre enfance, et avoir lu les livres qui attendaient depuis des années dans notre bibliothèque, il faut maintenant trouver d'autres idées. 

Les internautes n'en manquent pas pour sortir de l'ennui pendant le confinement. Et les Auvergnats ne sont pas les derniers à avoir des idées insolites. Voici quelques pépites du web, attention cette liste est loin d'être exhaustive. 
 

Du rugby confiné

Vous êtes Auvergnat ? Le Michelin vous manque ? Les couleurs jaune et bleu aussi ? Et bien un internaute a trouvé la solution pour recréer l'ambiance du stade dans son salon. 
 
"Le challenge, c'était de faire des poteaux de rugby, je les ai faits avec des rouleaux de papier toilette. Et comme, j'adore l'ASM je ne voulais pas faire les choses à moitié, explique Benjamin De Matos. Même si, je suis plus limité dans ma maison, j'arrive à me débrouiller". Il a encore plein de projets fous à partager. 
 

L'escalade version appartement (attention à ne pas reproduire chez soi !) 

A Clermont-Ferrand, d'autres sports peuvent manquer aux locaux : l'escalade et l'alpinisme. Les sports nature sont interdits par ces temps de confinement, alors certains spécialistes ont trouvé des solutions pour passer le temps : Robin et Pauline ont installé une tente de paroi à leur fenêtre, histoire de continuer à pratiquer ce qu'ils aiment. 
 
 

Attention !! Tout le monde ne peut pas le faire : ceux qui ont fait ça sont des professionnels. "On a mis trois fois plus de sécurité que d'habitude : trois cordes qui tiennent la tente de paroi, on a deux cordes chacun", explique Robin Bar. 
"On passe plus de temps à l'extérieur qu'à l'intérieur mais comme quand on est en montagne, on s'adapte à des situations bizarres. Et là c'est une situation bizarre, d'être tout le temps en intérieur. Même s'il faut relativiser. On a un toit sur la tête"
   

Un marathon dans son garage

D'autres font du sport pour la bonne cause. C'est le cas de Thibault, un habitant de Saint-Paulien, en Haute-Loire. Il devait partir dimanche 5 avril pour le marathon de Paris. Alors pour respecter les règles de confinement, il a décidé de courir les 42,195 kilomètres dans son garage. Il l'a fait en 4 heures et 7 minutes. Il l'a fait avec des membres de son association "Mécennat chirurgie cardiaque", ils étaient 27 en France, chacun dans leur coin, à relever ce défi. 
 
Cette association oeuvre pour des enfants atteints de malformation cardiaque. Ils ont récolté 3 000 euros dans toute la France. "On a été très attristés de ne pas aller à Paris puisqu'on avait récolté 42 000 euros pour opérer les enfants de malformation cardiaque. Sachant que nos cagnottes sont encore actives vu que le marathon a été reporté en octobre 2020. On voulait montrer aux enfants qu'on était toujours là pour eux et qu'on était toujours actifs", explique Thibaut Rouchon. 


Un confinement en musique

Le confinement a aussi révélé quelques prodiges de la musique. Des chanteurs, des musiciens, etc. Par exemple, à Riom (Puy-de-Dôme), la soprano Clémence Carry a trouvé une autre manière de se produire lundi 6 avril avec un concert sur le toit de chez elle, en direct sur les réseaux sociaux. Une manière de partager sa passion pour la musique baroque. 
 
Si vous voulez inclure toute la famille, pas de problème ! Marie Poughon, et sa tribu nous offrent régulièrement depuis le 23 mars, des concerts de violon dans leur salon, à Saint Gal sur Sioule (Puy-de-Dôme). Grands-parents, oncles et tantes, parents, enfants, bref petits et grands vivent le confinement en famille et participent à cette respiration musicale. 
 

 

Un escape game virtuel 

Vous êtes plus jeux de société ? Vous avez plus l'âme d'enquêteur ? Et surtout, avec vos amis vous aviez prévu de faire un escape game mais le confinement a tout chamboulé ? Pas de problème, Romain Chastan, à Montluçon (Allier), vous a concocté un petit escape game virtuel. 

"Je m'ennuyais un peu chez moi. Je voulais faire un peu cogiter les gens, mais je voulais que ce soit gratuit. Tout le monde peut le faire, et à son rythme", explique le concepteur d'escape game. 
Il faut dire qu'il est habitué : il gère, avec sa femme et son beau-père, un escape game à Montluçon. Ils devaient d'ailleurs ouvrir une nouvelle salle. Pour compenser, il fallait trouver autre chose. Il travaille même sur la suite de l'histoire : une sorte d'Indiana Jones dans un tombeau égyptien, le tout en 3.0. La bonne nouvelle : le jeu devrait rester même après le confinement, une petite entrée en matière avant de tenter les escape game dans la réalité. 
  

Voyager pendant le confinement

Autre découverte sur les réseaux sociaux, c'est le voyage pendant le confinement, dans votre salon. Il n'est pas question de visiter des musées sur votre ordinateur et vous n'aurez rien à débourser.

C'est Jessica Pommier, une bloggeuse auvergnate, qui a trouvé l'idée. "Je travaille dans le secteur du voyage, du tourisme. Et comme beaucoup, mon travail est à l'arrêt. Je me suis mise à regarder mes photos de voyage et à me demander quand j'allais pouvoir voyager à nouveau. Du coup, j'ai lancé un challenge sur les réseaux sociaux". Le défi, c'est #travelhomechallenge : "il faut que les gens reproduisent leur photo de voyage à l'intérieur, mettre en scène des voyages à l'intérieur de chez soi".

Pour découvrir le résultat de ces reproductions de scènes, il vous suffit de cliquer sur la flèche à droite sur la photo ci-dessous. 
 
Voir cette publication sur Instagram

#travelhomechallenge Argentine vs maison >> swipe vers la droite (2 photos) 🌍 je reproduis mes photos de voyage à la maison 🏠 La plus belle merveille de la nature que j’ai eu la chance de voir de mes propres yeux... les chutes d’Iguazu en Argentine et au Brésil. Les mots manquent devant une telle beauté, une telle force de la nature ! Je me revois à ce moment précis, ne sachant plus où donner de la tête. Dans les airs les toucans qui volent, dans les arbres les singes qui virevoltent, sur les passerelles de bois les familles de coatis et devant moi à perte de vue, les majestueuses chutes d’eau... et la version confinement avec mon chéri qui a joué le jeu en me balançant l’arrosoir et le jet du tuyau d’arrosage du jardin pour faire office de cascades !🌿 Pour ce challenge #travelhomechallenge que j’ai lancé cette semaine, je nomine les @onedayonetravel pour reproduire une de leurs magnifiques photos de voyage depuis chez eux avec les moyens du bord 💪 taguez en commentaires vos amis voyageurs pour qu’ils s’amusent aussi à refaire leurs photos et mentionnez moi je vous repartagerai ! Bon vendredimanche à tous !! #travelhomechallenge . . . . . #voyage #blogvoyage #travelhome #travelblog #instatravel #confines #confinement #coronavirus #corona #covid_19 #challenge #fun #voyageuse #voyageursdumonde #tourdumonde #jerestechezmoi #jerestealamaison #restezchezvous #covıd19 #jesuischezmoi #confinementcreatif #confinementchallenge #argentina #southamerica #brazil

Une publication partagée par J E S S I C A 🌍 voyage - video (@mesptitsboutsdumonde) le

 
Voir cette publication sur Instagram

#travelhomechallenge Australie vs maison >> swipe vers la droite (2 photos) 🌍 je reproduis mes photos de voyage à la maison 🏠 4 ans séparent ces deux photos ! À l’époque je vivais un rêve éveillé en roadtrip en Australie, pays riche d’une faune incroyable. Je me réveillais le matin dans une nature vierge, prenais mon petit déjeuner à même le sol entouré des kangourous et savourais cette étape australienne lors d’un tour du monde en solo inoubliable... 4 ans déjà... et je vous présente Wilson chez moi, en confinement 😅 féroce animal sauvage qui réclame des câlins à longueur de journée ! On remarquera le biberon sur la table du salon, preuve indéniable qu’un petit être nous a aussi rejoint cette année 😅 Pour ce #travelhomechallenge que j’ai lancé, je nomine aujourd’hui les @bestjobers pour reproduire une de leurs magnifiques photos de voyage depuis chez eux avec les moyens du bord, ainsi que @lesexploratrices communauté de voyageuses fortes et indépendantes 💪 taguez en commentaires vos amis voyageurs pour qu’ils s’amusent aussi à refaire leurs photos et mentionnez moi je vous repartagerai ! Bon mardimanche à tous !! #travelhomechallenge . . . . . #voyage #blogvoyage #travelhome #travelblog #instatravel #confines #confinement #coronavirus #corona #covid_19 #challenge #fun #voyageuse #voyageursdumonde #tourdumonde #jerestechezmoi #jerestealamaison #restezchezvous #covıd19 #jesuischezmoi #confinementcreatif #confinementchallenge

Une publication partagée par J E S S I C A 🌍 voyage - video (@mesptitsboutsdumonde) le



Jessica, la globe-trotteuse, a eu plus de 400 participations. Parmi elles, un célèbre explorateur : "en fait, j'avais demandé à mon copain de refaire une photo de Mike Horn. Et finalement, le navigateur a lui-même répondu et a même lancé un défi sur son compte instagram"

 
Alors à vos photos de vacances ! Ce sera l'occasion de faire du tri et de faire ça en famille avec les enfants. 
 

D'autres sports...

En Auvergne-Rhône-Alpes aussi, nous avons des pistes de ski, alors pour ceux qui rêvent de chausser les skis et dévaler les pistes, un Espagnol a trouvé une solution et pour gravir des montagnes... de draps dans son salon ! 
 Et histoire de ne pas perdre les pédales pendant le confinement, les cyclistes continuent leur entraînement dans leur garage. 
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.