Dans le Puy-de-Dôme, comment ces lycéens viennent en aide aux enfants défavorisés

Ils ont décidé de donner un peu de leur temps pour les autres. Ce 17 octobre, journée mondiale du refus de la misère, 5 élèves du lycée professionnel d'Ennezat (Puy-de-Dôme) ont décidé de mener une action de solidarité en faveur de l'ANEF, association qui lutte contre les exclusions.

Ils se sont levés à l’aube ce matin, mais pas pour aller en cours. Ce lundi 17 octobre, c’est sur le marché de Maringues (Puy-de-Dôme) que ces cinq lycéens d’Ennezat avaient rendez-vous avec la solidarité. « On fait une vente de gâteaux et de boissons chaudes, au bénéfice des enfants qui sont hébergés par l’association ANEF 63 », explique une lycéenne.

"Leur situation, leur vécu, cela nous touche" 

C’est dans le cadre d’un module professionnel qu’ils ont lancé cette opération, dont les bénéfices seront versés à l’ANEF, association de lutte contre l’exclusion. Une association qui vient en aide aux réfugiés et à leurs enfants, et à laquelle ils ont tout de suite pensé. « Dans notre groupe, on est 2 enfants placés. Du coup, on était très sensibles sur ce sujet-là et on est partis là-dessus. Suite à ça, on a trouvé l’association ANEF 63 qui aide les femmes et les enfants défavorisés », explique Jennifer Giraudon, 19 ans. Sa camarade Claire Joyeux ajoute : « Leur situation, leur vécu, cela nous touche. On veut les aider, eux et leurs familles, les rendre heureux et rendre leur journée plus joyeuse. » Un projet qui pour la première fois leur a permis de s’engager pour les autres, se félicite Alicia Maitre, lycéenne : « C’est important parce que c’est bien de s’engager pour quelque chose. »

durée de la vidéo : 00h01mn48s
Ils ont décidé de donner un peu de leur temps pour les autres. Ce 17 octobre, journée mondiale du refus de la misère, 5 élèves du lycée professionnel d'Ennezat (Puy-de-Dôme) ont décidé de mener une action de solidarité en faveur de l'ANEF, association qui lutte contre les exclusions. ©V.Riffard/B.Livertoux/B.Courtine/ France 3 Auvergne

« C’est valorisant de pouvoir concevoir de A à Z un projet, parce que c’est ce qu’on leur demande. Une fois qu’ils ont trouvé l’association, il faut qu’ils réfléchissent aux besoins de cette association et comment ils peuvent animer, sur le territoire, une action », explique Harmonie Grangeon, professeure d'informatique. Et pour faire oublier un peu plus la misère aux enfants pris en charge par l’ANEF, nos cinq lycéens ont aussi organisé une collecte de jouets dans leur établissement. Des jouets qu’ils glisseront sous leur sapin, décorés des petits mots des passants.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité