Dans le Puy-de-Dôme, la production de médicaments essentiels va augmenter

Le site Euroapi de Vertolaye (Puy-de-Dôme) a annoncé ce mardi 13 juin un projet d’augmentation de la capacité de production de principes actifs pharmaceutiques, listés comme médicaments essentiels. Il s’agit de morphine et de ses dérivés.

Le site Euroapi, situé à Vertolaye dans le Puy-de-Dôme, augmente ses capacités de production afin de « répondre aux enjeux de souveraineté sanitaire en France et en Europe », a annoncé Euroapi, spécialisée dans la production de principes actifs de médicaments dans un communiqué mardi 13 juin. Ces augmentations concerneront « plusieurs principes actifs pharmaceutiques figurant sur la liste de médicaments essentiels établie par les autorités françaises. » Euroapi a ainsi annoncé des investissements destinés « à accroître, d’ici à 2027, sa production de morphine et de ses dérivés, ainsi que de leurs antagonistes utilisés comme antidotes. »

Une augmentation du rendement entre 20 et 30%

Voici ce qui devrait changer :

  • « Pour l’étape d’extraction végétale, le Groupe a pour objectif de développer un procédé innovant permettant une augmentation potentielle des rendements comprise entre 20% et 30%, et de raccourcir le temps de cycle industriel afin de contribuer à la constitution de stocks stratégiques. Par ailleurs, ce procédé innovant pourrait permettre d’améliorer le recyclage des solvants et de réaliser des économies d’énergie. »
  • « Pour l’étape de synthèse chimique, EUROAPI prévoit d’investir dans des technologies et équipements plus flexibles qui permettraient d’accroître les capacités de production de 15% à 20%. »

Jusqu'à 70 millions d'euros investis

Roland Lescure, Ministre délégué en charge de l’industrie, a déclaré auprès de la firme : « Ces projets font partie des huit nouveaux projets de relocalisation annoncés aujourd’hui en Ardèche par le Président de la République, qui nous permettront de réduire significativement notre dépendance aux importations extra-européennes sur un certain nombre de médicaments dans les cinq années qui viennent ». Ces étapes de recherche et développement devraient être suivis d’investissements de la firme « dans l’augmentation de ses capacités de production » pour un montant total qui pourrait atteindre 70 millions d’euros, « dont 85% pour des investissements industriels qui seraient déployés à partir de 2026. Ces investissements bénéficieront, pour partie, du soutien financier de l’Etat via France 2030. »

De nouvelles technologies pour produire des anti-inflammatoires

Karl Rotthier, directeur général d'Euroapi, explique dans le communiqué : « L’innovation va nous permettre d’augmenter notre production afin de garantir, en Europe, une fabrication durable, compétitive et intégrée d’intermédiaires et de principes actifs pharmaceutiques tels que les anti-inflammatoires et les antibiotiques, essentiels à la santé publique. » Pour répondre aux besoins en corticostéroïdes, « des médicaments critiques aujourd’hui massivement importés », le site de Vertolaye sera mis à contribution à l’horizon 2030 : « Pour les corticostéroïdes (dont la méthylprednisolone) utilisés pour leurs effets anti-inflammatoires et immunosuppresseurs, l’ambition d’Euroapi est de développer des procédés et des technologies de pointe » sur le site puydômois.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité