Cet article date de plus de 5 ans

Des judokas de Seine-Saint-Denis prennent de la hauteur à La Bourboule

Les clubs du Blanc-Mesnil et de Raincy-Villemomble en Seine-Saint-Denis ont passé quatre jours de stage à la Bourboule (Puy-de-Dôme). Les meilleurs judokas auvergnats ont pu se confronter à ces équipes de haut niveau.
Au programme de ce stage : entraînement de judo, footing, piscine, sport collectif et randonnée.
Au programme de ce stage : entraînement de judo, footing, piscine, sport collectif et randonnée. © France 3 Auvergne
Changement de décor pour les jeunes de Seine-Saint Denis. Pendant quatre jours, ces judokas enchaînent les séances sportives à la Bourboule. Ils ont également eu droit à une randonnée jusqu'au sommet de la banne d'Ordanche. "On n'avait jamais fait de randonnée", avoue Mona Benabdelmoumene, championne de France cadette par équipe 2015.

Championnes de France sur les tatamis, les cadettes ont vite pris la tête du groupe. Plus loin, les gars suivent. Une petite ascension d'une heure sauf que les organismes ont déjà été pas mal sollicités. "On s'est levé à 3 heures du matin pour aller courir, on est allé à la piscine dès 10 heures, on a fait beaucoup de longueurs, ensuite on a déjeuné et on est venu gravir cette montagne", explique Madji Aloui, arbitre régional licencié au Blanc Mesnil Sport Judo.

Le groupe comme moteur

Des séances axées sur le physique mais aussi le mental. Ici, les entraîneurs travaillent la cohésion de groupe. "Il faut vraiment qu'ils soient tout le temps ensemble, bien soudés dans l'effort... et sur le tapis ça se ressent après", observe Sylvain Havez, directeur technique du Blanc Mesnil Sport Judo. Une méthode qui paie. Le club du Blanc Mesnil évolue en division 1, l'élite Française. 20 de ses licenciés seront présents aux prochains championnats de France. Ultime montée jusqu'au sommet à 1500 mètres mais la journée n'est pas finie.

Sur le tatami, une cinquantaine de judoka s'affrontent. Malgré la fatigue les corps à corps s'enchaînent au sol. Si les clubs du Blanc Mesnil et Raincy Villemonble font équipe commune en catégorie cadet, les juniors et séniors travaillent avec de nouveaux partenaires.

Rencontre avec les Auvergnats

Des Auvergnats ont rejoint le groupe pour les entraînements de judo. Depuis le début du stage, les meilleurs judokas puydômois se succèdent. "Ça leur permet de se confronter aux judokas de haut niveau, c'est la marche vers l'excellence... et j'espère qu'un jour on pourra retrouver nos jeunes Auvergnats à ce niveau-là", se met à rêver Nicolas Sigaud, entraîneur du club Alliance judo 63.

Des auvergnats qui pourront s'inspirer du parcours d'Aurélien Leroy, Champion de France 2013 en - 81 kilos. De retour de blessure, il commence tout juste à reprendre le judo. Julia Ruiz, elle a terminé 5ème aux championnats de France des -63 kg l'an passé. Étudiante en arts plastiques, elle profite du stage pour se reconcentrer sur son sport. "Ça me permet vraiment de retrouver ma combativité, ma motivation et tout ce qu'il faut, peu de temps avant mes échéances", estime la judokate.

Prochain rendez-vous de la discipline : les 6 et 7 novembre aux championnats de France à Rouen. Le club du Blanc-Mesnil espère y décrocher 3 ou 4 médailles.

durée de la vidéo: 02 min 56
Stage de judo à La Bourboule (63)

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
judo sport montagne