Issoire : l'Atelier Bourgne entièrement détruit par un incendie [mise à jour]

Dans la nuit de lundi à mardi, à Issoire, dans le Puy-de-Dôme, un violent incendie a détruit les locaux d'une menuiserie spécialisée dans l'agencement intérieur. L'alerte a été donnée par un automobiliste qui passait à proximité de la Z.A. des Listes.

Réveil douloureux pour les 14 salariés travaillant pour l'Atelier Bourgne, à Issoire. Dans la nuit de lundi à mardi, les locaux de cette menuiserie spécialisée dans l'agencement ont été ravagés par un incendie.

L'alerte a été donnée aux alentours de minuit par un automobiliste qui passait à proximité de la zone artisanale des Listes où se trouve le magasin. Une quarantaine de pompiers venus des casernes d'Issoire, de Coudes et de Saint-Germain-L'Herm sont intervenus pour mettre fin au sinistre, mais malgré leurs efforts, les flammes ont presque entièrement détruit l'atelier de production de 1000 mètres carrés, les bureaux et l'espace d'exposition.

La structure métallique du bâtiment a été très déformée par la chaleur de l'incendie, rendant difficile le travail des pompiers. A la mi-journée, des fumerolles s'échappaient toujours des lieux et il était impossible de pénétrer à l'intérieur. il faudra attendre l'intervention des experts pour déterminer les causes de l'incendie.

Priorité au redémarrage de l'activité

Avec ce sinistre, ce sont 14 salariés qui se retrouvent sans outil de production. Dés les premières heures de la journée, Serge Bourgne, gérant de cette entreprise familiale fondée en 1967 a donc tout fait pour retrouver des locaux et des machines au plus vite. Sa priorité : "honorer les commandes le plus rapidement possible".

Une réunion s'est tenue dans l'après-midi entre le directeur, la sous-préfète d'Issoire et le maire de la commune. 500 mètres carrés de locaux ont été libérés dans la pépinière Evolyss pour héberger temporairement l'entreprise. D'autres pistes sont à l'étude avec des menuiseries voisines qui pourraient prêter des locaux et du matériel.


 

Reportage : Fabien Gandilhon, René Thévenot. Intervenants : Pierre BOURGNE (Salarié et fils du directeur de l'entreprise), Serge Bourgne (Directeur de la société)