Puy-de-Dôme : 3 jeunes en garde à vue après avoir provoqué un accident et tiré à blanc sur une terrasse

Vendredi 5 juin, trois jeunes ont été placés en garde à vue à Issoire, dans le Puy-de-Dôme. Ils avaient tiré sur une terrasse avec une arme airsoft et avaient provoqué un accident de la circulation. Deux d'entre eux sont mineurs.
 

Vendredi 5 juin, trois jeunes ont été interpellés à Issoire, dans le Puy-de-Dôme, après avoir notamment provoqué un accident.
Vendredi 5 juin, trois jeunes ont été interpellés à Issoire, dans le Puy-de-Dôme, après avoir notamment provoqué un accident. © Valérie Riffard / FTV

A Issoire, dans le Puy-de-Dôme, vendredi 5 juin, trois jeunes ont semé la panique dans les rues de la commune. La gendarmerie d’Issoire confirme l’information donnée par le quotidien régional La Montagne et indique : « Vendredi 5 juin vers 20h30, il y a eu plusieurs appels au 17 pour une voiture qui faisait n’importe quoi dans le centre-ville d’Issoire. Des coups de feu étaient aussi tirés depuis la voiture au niveau d’un des bars du centre-ville. Les gendarmes sont intervenus. La voiture a continué sa fuite et a provoqué un accident de la circulation un peu plus loin, sans conséquence lourde pour l’autre usager. Sur les 3 personnes à bord de la voiture, un est resté sur place car il s’inquiétait du sort de l’autre voiture accidentée. Il a été interpellé. Les deux autres ont pris la fuite. Ils se sont finalement rendus ».

Connus des services de police

Les 3 individus, un majeur de 23 ans et deux mineurs de 16 ans, ont été placés en garde à vue. Elle a été prolongée samedi 6 juin. Ils étaient alcoolisés au moment des faits. Les gendarmes ont retrouvé une arme airsoft et une autre arme chargée à blanc en leur possession. D’après la gendarmerie d’Issoire, « Ils étaient connus des services de police pour de la petite délinquance, délinquance d’appropriation ou vol à l’étalage ». Les militaires d’Issoire ont reçu le soutien du PSIG d’Issoire et de la Brigade de recherche d’Issoire. Une enquête est toujours en cours.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter